Comment devenir une entreprise apprenante ?

Divers

Dans un monde en constante mutation, due notamment aux avancées technologiques, les employés doivent suivre le rythme afin de rester performant et efficace au travail. De plus, des enjeux inédits, conséquence de la crise sanitaire, montre à quel point certaines compétences peuvent devenir obsolètes et qu’il y a sans cesse de nouveaux besoins qu’une entreprise doit satisfaire pour maintenir son activité économique. Elles doivent ainsi s’adapter en permanence et s’assurer que leurs employés acquièrent les compétences nécessaires pour rester performants. Dans ce contexte, progresser en temps qu’entreprise apprenante est plus que jamais un avantage certain.

La formation continue : facteur clé de réussite

La formation continue est considérée comme un facteur de succès crucial et les employés en ont conscience. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à chercher à se former mais s’attendent à apprendre comme ils le souhaitent, ce qui parfois fait que cela reste au stade des velléités. En conséquence, les responsables de formation sont confrontés à d’énormes défis pour impliquer les apprenants et doivent notamment trouver comment répondre à ces attentes en mettant à disposition des salariés des formations qui soient les plus pratiques à suivre et qui correspondent à leurs styles d’apprentissage. D’autant plus que l’apprentissage et le développement professionnel sont étroitement liés à l’engagement et à la fidélisation des employés.

Qu’est-ce qu’une entreprise apprenante ?

Guillemet gauche

Peter Senge,
La cinquième discipline : L’art et la pratique de l’organisation apprenante

« Les organisations apprenantes sont des organisations où les gens étendent continuellement leur capacité à créer les résultats qu’ils désirent vraiment, où des modèles de pensée nouveaux et expansifs sont nourris, où l’aspiration collective est libérée et où les gens apprennent continuellement à voir le tout ensemble. »

Guillemet droite

Une entreprise apprenante est le terme donné à une organisation qui facilite l’apprentissage de ses employés afin qu’elle puisse rester productif en s’adaptant continuellement. L’entreprise apprenante se développe à la suite des différents enjeux et défis auxquels sont confrontées les organisations de nos jours pour leur permettre de rester compétitives dans l’environnement économique actuel. Le concept d’entreprise apprenante a vu le jour grâce au travail et aux recherches de Peter Senge et de ses collègues. L’organisation apprenante encourage une façon de penser plus interconnectée. Une telle organisation s’apparente davantage à une communauté pour laquelle les employés se sentent engagés. Les employés performent plus dans leur entreprise puisqu’ils s’y engagent.

Le concept d’organisation apprenante est généralement salué comme la panacée du succès organisationnel dans une économie mondiale en constante évolution. Le concept d’organisation apprenante est de plus en plus pertinent étant donné la complexité et l’incertitude croissantes de l’environnement organisationnel. Selon les mots de Senge : « La vitesse à laquelle les organisations apprennent peut devenir la seule source durable d’avantage concurrentiel ».

Comment devenir une organisation apprenante ?

Voici les principaux conseils et étapes pour passer d’une entreprise dite « classique » à une entreprise agile et qui sait s’adapter et qui pour y arriver mise sur l’apprentissage.

1. Développement des compétences

Le développement des connaissances et des compétences des collaborateurs doit devenir la priorité. Identifier les besoins mais aussi les envies et attentes des salariés en termes d’apprentissage et d’expériences est essentiel.

2. Cartographier les compétences et talents existants dans l’organisation.

Pour cela, il est nécessaire d’engager un travail d’accompagnement et de mise en confiance pour que les collaborateurs se sentent légitimes de transférer leurs savoirs.

3. Faciliter la communication

Fluidifier la communication interne et externe et mettre tout le monde au même niveau d’information.

4. Apprendre ensemble

Rendre l’apprentissage collaboratif et participatif. Nous apprenons au sein d’une communauté, il faut faire appel à l’intelligence collective mais également à l’expérientiel et aux sens. 

5. Culture du feedback

La transparence et les feedbacks doivent être encouragés dans un processus d’amélioration continue.

6. Hyperpersonnalisation

Permettre un apprentissage personnalisé et adapté à la situation de chacun : l’entreprise doit donner les outils digitaux et pédagogiques adéquats en fonction des profils de chacun.

7. Implication des managers

Les dirigeants, managers et responsables doivent soutenir la démarche et être garants de son bon fonctionnement. Ils doivent aussi veiller à partager les nouvelles opportunités d’apprentissage (MOOC, plateforme d’e-learning, Vis ma vie, auto-apprentissage, …)

8. Apprendre à apprendre

Enfin un dernier levier à activer au niveau individuel est la capacité d’apprendre à apprendre. C’est une compétence qui va devenir de plus en plus importante. Elle permettra à l’individu de continuer à se perfectionner, sécuriser son adaptabilité et donc son employabilité.

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page