Comment développer son intelligence situationnelle ?

Comment développer son intelligence situationnelle ?

L’intelligence situationnelle repose sur l’intelligence de soi, des autres et des situations face aux décisions difficiles ou aux imprévus. C’est aussi la capacité à comprendre une situation, à éprouver de l’empathie, à comprendre les enjeux et à instaurer la vision la mieux appropriée.  Il s’agit de l’osmose même de l’authenticité et du sens politique.

Chez MyConnecting, toute situation est une opportunité et se transforme en occasion de réussite. Nous sommes conscients que l’intelligence de situation constitue un facteur clé du succès. C’est une manière de gérer les différentes interactions tout au long du projet dans une logique de respect des parties prenantes et d’action. Nos coachs et formateurs disposent d’une capacité de compréhension des situations et d’outils pédagogiques adaptés afin de vous faire évoluer personnellement et professionnellement.

Les points essentiels

  • L’intelligence situationnelle repose sur l’intelligence de soi, des autres et des situations face aux décisions difficiles ou aux imprévus
  • C’est aussi la capacité à comprendre une situation, à éprouver de l’empathie, à comprendre les enjeux et à instaurer la vision la mieux appropriée
  • Chez MyConnecting, toute situation est une opportunité et se transforme en occasion de réussite
  • C’est être malin, s’adapter, retourner les situations et surtout tenir compte instinctivement des éléments du passé comme d’une projection dans le futur
  • 5 grands points à développer pour augmenter son potentiel de réussite : l’introspection, la compréhension, l’interaction, la réalisation et la capitalisation
  • Les logiques situationnelles et interactionnelles qui se dégagent des travaux du sociologue Erving Goffman sont centrées sur la personnalité originale de chaque individu
  • Intégrer l’intelligence situationnelle, c’est d’abord porter d’autres « lunettes » que les vôtres
  • Il ne faut surtout pas vous laissez envahir par vos émotions ou votre impulsivité
  • Prendre conscience des points à améliorer, c’est dire oui à l’évolution personnelle et même professionnelle
  • Réinvestissez vos acquis dans de nouvelles actions

L’émergence de l’intelligence situationnelle

L’intelligence situationnelle est un concept peu répandu en Europe mais qui est à la base des pensées et des pratiques chinoises comme de l’école philosophique américaine du pragmatisme. Tout individu étant confronté à des situations non prévisibles, indépendantes de son Moi, de ses idées fait preuve, tôt ou tard, d’une pensée stratégique et pratique qui guide ses attitudes, son comportement ou ses décisions.

Faire preuve d’une intelligence situationnelle, c’est être malin, s’adapter, retourner les situations et surtout tenir compte instinctivement (en quelques centièmes de seconde si urgence) des éléments du passé comme d’une projection dans le futur. C’est aussi savoir quand parler, quoi dire, comment conjuguer le rationnel et l’émotionnel. Le but étant de faire évoluer la situation dans l’optique souhaitée en fonction des enjeux, des rapports de force objectifs ainsi que des facteurs humains subjectifs. C’est suivre son intuition ou la refouler.

Chaque situation suscite une multitude de réactions, de capacités relationnelles et émotionnelles, toutes influencées par des facteurs objectifs et subjectifs. Dégager les pistes d’opportunités favorables tout en évitant tout obstacle – c’est là que réside l’essence même de l’intelligence situationnelle.

Quelles sont les composantes de l’intelligence situationnelle ?

En classifiant 100 comportements observés en entreprise sur plus de trois ans d’étude, David Autissier, auteur de l’ouvrage « L’intelligence de situation », identifie, lui, les racines de l’intelligence de situation, en mettant en évidence 5 grands points à développer pour augmenter son potentiel de réussite : l’introspection, la compréhension, l’interaction, la réalisation et la capitalisation.

L’observation a démontré comment des agissements spécifiques rendaient certaines situations efficaces, d’autres inefficaces voire contreproductives. Ces facteurs en positif et en négatif ont cerné les mécanismes qui constituent une première formalisation de l’intelligence de situation. Les facteurs dits positifs constituent des pratiques à développer tandis que les facteurs dits négatifs sont au contraire à éviter.  

L’intelligence situationnelle a été modélisée au travers de ces 5 composantes suivantes :

  • L’introspection comprend une connaissance de soi-même et de nos propres agissements. Il s’agit de faire appel aux métas programmes qui sont les règles qui contrôlent nos comportements. C’est un travail sur soi qui requiert souvent plusieurs années mais le poser comme une variable structurante constitue en soi une forme d’intelligence de situation.
  • La compréhension de la personnalité des personnes, de la situation et des enjeux est prépondérante. Comprendre l’autre c’est rentrer dans sa logique.
  • L’interaction avec l’autre détermine la qualité d’un échange. Interagir suscite l’envie de participer à l’échange collectif. Il faut savoir donner envie à l’autre de s’investir et de parler avec aise.
  • La réalisation concerne la capacité à finaliser et à aboutir. Les interactions ne produisent pas toujours des résultats exploitables pour les participants. Non pas parce qu’il n’y a pas de résultat mais parce que souvent les personnes concernées ne savent pas repérer ce qui est intéressant à prendre et à exploiter.
  • La capitalisation permet à tout un chacun de ne pas systématiquement repartir de zéro. C’est la capacité à savoir capitaliser des expériences pour en faire des apprentissages plus approfondis. Intégrer un résultat dans une finalité plus globale et sur des échéances plus longues permet une meilleure exploitation des opportunités ainsi que la constitution d’une forme de patrimoine personnel de vécu.

Comment faire appel à l’intelligence situationnelle ?

Les logiques situationnelles et interactionnelles qui se dégagent des travaux du célèbre sociologue Erving Goffman sont centrées sur la personnalité originale de chaque individu de la société. Épouser cette vision aiguise certes la vigilance empirique. Des concepts d’ « occasion » et d’ « arrangement » sont évoqués afin de prêter une attention particulière à la façon dont un ordre de l’interaction s’inscrit dans d’autres ordres de l’interaction – ailleurs, avant et après.

En effet, chaque individu, face à une situation, réagit en fonction de ses aptitudes originales, de ses valeurs, sans pour autant qu’il y ait « une manière de réagir en situation », mais bien un chemin qu’il doit tracer même s’il s’agit d’un cadre collectif. Cette intelligence s’oppose donc au modèle d’une volonté de standardisation comportementale. Mais comment la développer ?

Préparez vos interventions

Intégrer l’intelligence situationnelle c’est d’abord porter d’autres « lunettes » que les vôtres. Il est important de faire le point sur les expériences et sur les acquis. Il s’agit aussi de comprendre vos forces, vos faiblesses, de travailler en équipe quand il le faut. Avant d’analyser une situation, analysez les personnes que vous devez rencontrer, les points que vous devez aborder, surtout avec le regard de l’autre tout en refusant les stéréotypes.  De plus, il vous faut anticiper les enjeux des différents acteurs ainsi que leurs comportements au cours des échanges. Toute situation est un scénario que vous devez préparer en avance afin d’établir un plan A ou un plan B.

Restez concentré dans l’action

Portez une attention particulière aux autres. Il vous suffit de les observer… Quels sont leurs gestes ? Quelles sont les tonalités, les stratégies qu’ils emploient lors des communications ? Restez à l’écoute, posez des questions, reformulez vos propos, réfléchissez avant de prononcer un mot. En outre, la clé de l’intelligence situationnelle se trouve dans l’empathie. Les jugements de valeurs sont à éviter. Ensuite, vous pouvez établir un diagnostic et vous adapter. Vous trouverez ainsi des solutions opérationnelles et pourrez anticiper les conséquences de ce qui est dit ou fait. En revanche, il ne faut surtout pas vous laissez envahir par vos émotions ou votre impulsivité. Prenez du recul si besoin.

Prenez conscience des points à améliorer

Toute action et situation cheminent vers un apprentissage. Vous en apprenez sur vous-même et sur votre façon de réagir dans des situations données. Vous découvrez aussi beaucoup sur la réaction des autres. Pour ce faire, vous pouvez solliciter des retours afin de cerner vos points faibles et vos points forts. Vous pouvez être membre de réseaux d’échanges de pratiques ou même participer à des ateliers de co-développement. Prendre conscience des points à améliorer- c’est dire oui à l’évolution personnelle et même professionnelle.  

Perfectionnez-vous

Recherchez des situations formatrices, celles qui vous font monter en puissance. Si vous privilégiez la réussite, vous gagnez simultanément en confiance. Des formations liées à la communication sont à votre disposition, cherchez-en et aiguisez votre esprit d’équipe afin de réaliser ensemble un projet retenu pour sa dimension formative tout en se faisant accompagner.

Réinvestissez vos acquis dans de nouvelles actions

Vous pouvez faire appel à vos connaissances ainsi qu’à vos compétences dans le cadre d’une réflexion collective. Apprenez des autres et partagez votre savoir pour faire progresser vos actions et vos objectifs.

Des objectifs atteints

Chez MyConnecting, nous combinons progrès et réussite ! Nous nous appuyons sur une technologie « humanisée » pour vous accompagner et vous motiver tout au long de votre parcours. Nous développons vos compétences en adéquation avec vos besoins spécifiques en langue, bureautique ou digital afin que vous bénéficiiez d’un parcours 100 % adapté à vos attentes. En route pour réussir votre formation !

>> Pour en savoir plus sur nos formations personnalisées, contactez-nous !

Alvina Mahadoo, le 15 janvier 2019
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez LA formation adaptée à vos besoins
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.