Intelligence collective : l’union fait-elle réellement la force ?

Intelligence collective : l’union fait-elle réellement la force ?

« Seul, on va plus vite ; ensemble, on va plus loin ». Ce proverbe africain illustre bel et bien l’apport de l’intelligence collective. Ce concept consiste à tirer profit des compétences, connaissances, créativités, capacités de réflexion et de résolution de problèmes de tout un chacun dans une communauté afin de cheminer vers un objectif commun. Cela signifie ainsi pour la communauté plus de partage, de respect des règles communes, de nombreuses relations sociales, et un bénéfice à collaborer pour chacun des membres. L’intelligence collective est notamment répandue dans le monde animal, notamment chez les fourmis, les poissons ou encore les loups car elle donne le pouvoir au groupe de trouver des techniques encore plus innovantes pour chasser et se nourrir. Mais l’intelligence collective a-t-elle sa place en entreprise ?

Chez MyConnecting, nous croyons à la force du collaboratif. Nous vous proposons une formation innovante pour expérimenter des outils collaboratifs qui font une large place à la richesse humaine. Nos diverses modalités de formation sont à votre disposition pour vous aider à travailler en équipe et à développer des idées encore plus créatives et innovantes ! Notre approche consiste à activer en conscience les 3 types d’intelligence : l’intelligence cognitive, l’intelligence somatique (du corps et des ressentis) et l’intelligence du champ relationnel (de l’inconscient collectif, tel qu’évoqué par Jung) afin de libérer toutes les ressources possibles pour cheminer vers la réussite.

L’émergence de l’intelligence collective

L’intelligence collective animale est un domaine d’étude scientifique qui connaît un réel essor à partir des années 1980, avec des entomologistes comme Edward Osborne Wilson et Bert Hölldobler qui anlalysent l’intelligence collaborative des fourmis, ou le neurobiologiste Thomas Dyer Seeley qui écrit sur l’intelligence distribuée chez les abeilles. La recherche sur l’intelligence collective humaine, développée au début du xxie siècle, s’appuie de ces études et est popularisée par le best-seller La Sagesse des foules publié en 2004 par le journaliste américain James Surowiecki.

Robert Dilts, qui travaille dans le domaine de la programmation neurolinguistique, appelle ce niveau d’expérience de l’esprit d’équipe : « spirituel ». Et ce même niveau renvoie à un sentiment d’appartenance qui va au-delà de nous-même. Notre ressenti de l’esprit vient de la conscience de ce que Gregory Bateson appelait le schéma qui connecte les choses ensemble en un tout plus grand. Chaque individu est donc un sous-système de ce système plus vaste.  

Il y a un champ relationnel qui lie le système nerveux d’un individu à celui des autres, ce qui crée un système nerveux collectif connu comme étant la conscience collective.

Robert Dilts explique qu’il y a quatre objectifs fondamentaux que l’Intelligence Collective permet d’atteindre :

  • des performances accrues,
  • des décisions plus sages,
  • de nouvelles idées,
  • des solutions créatives.

Les clés de l’intelligence collective en entreprise

Pour Pierre Lévy, auteur de L’intelligence collective – Pour une anthropologie du cyberespace, il s’agit d’une « intelligence partout distribuée, sans cesse valorisée, coordonnée en temps réel, qui aboutit à une mobilisation effective des compétences ». Pour exploiter l’intelligence collective en entreprise, il y a plusieurs facteurs à prendre ne compte notamment :

  • Créer et animer une communauté

Quand entreprise développe une identité qui plaît à tous ses membres, elle les transmet une envie individuelle de faire progresser le groupe. Cette identité relève de valeurs et de partages pour trouver des résonances.

  • Définir et s’approprier un objectif commun

Il ne suffit pas de créer un groupe pour prôner l’intelligence collective. Pour créer une synergie, il est primordial de définir un objectif commun vers lequel se dirigera tout le groupe.  

  • Encourager la liberté d’action  

Après la création de la communauté et la définition des objectifs, les membres du groupe doivent se sentir libres d’échanger sur tous les sujets possibles pour atteindre l’objectif. L’équipe doit être autonome et doit pouvoir prendre des initiatives pour passer à l’action par elle-même.

  • Tirer profit de l’erreur

Tout groupe doit impérativement apprendre à apprendre sans porter de jugement et sans se laisser abattre par les échecs. L’esprit d’équipe c’est aussi accepter l’autre avec ses défauts et de tout mettre en œuvre pour apprendre d’eux. Pour cela, la solidarité doit être le maître-mot pour que les membres du groupe relèvent ensemble tous les défis imposés. C’est à travers un soutien mutuel générée par l’intelligence collective, qu’ils pourront ainsi générer des solutions innovantes.

  • Diversifier les profils  

Pour exploiter au mieux l’intelligence de l’organisation, rien de mieux que de construire chaque groupe selon les expériences et savoir-faire de chacun. Il faut donc structurer le travail en fonction des compétences spécifiques de chaque membre de l’équipe pour optimiser le temps et les compétences. Connaître les points forts et les points à améliorer de chaque membre de l’équipe et en tirer profit – c’est l’essence même de l’intelligence collective.   

  • Partager l’information

Pour plus d’échanges, il convient de partager le même niveau d’information pour que chaque membre puisse se positionner par rapport aux autres et enfin identifier les opportunités pour prendre de meilleures décisions. Le partage est une des valeurs qui aide à promouvoir des échanges et non des malentendus. 

Intelligence collective : Le nouveau rôle du manager

Par voie de conséquences, le rôle du manager se voit réinventé en facilitateur de prises de décisions. Il doit tirer profit de son sens du leadership et aussi :

  • Mettre ses softskills à la disposition de son équipe : écoute active , bienveillance, empathie , relationnel , communication interpersonnelle , transparence.
  • Instaurer un climat de confiance : c’est dans un climat de confiance que fusent créativité et idées innovatrices. Cela passe aussi par un sentiment de bien-être au travail pour encore plus de confort et de créativité.
  • Favoriser la coopération et encourager l’entraide.
  • Stimuler l’intelligence émotionnelle de chaque membre de l’équipe en prônant respect et partage.   
  • Déceler les talents : il faut reconnaître les talents de chaque membre de l’équipe afin d’en tirer profit.
  • Encourager la réflexion collective : les membres de l’équipe doivent avoir les outils nécessaires pour faciliter les échanges et la production d’idées.   
  • Prendre des décisions seul en s’appuyant sur la réflexion collective : il faut prendre des décisions en lien avec les propositions des membres de l’équipe.
  • Gérer les conflits : il faut veiller à ce que tout le monde ait droit à la parole et que tout se passe bien lors des divers échanges.

Quels sont les outils pour exploiter l’intelligence collective ?

La mise en place de l’intelligence collective requiert un management qualifié. Concernant les outils, l’organisation peut s’appuyer sur un intranet (limité au personnel interne de l’organisation), sur un extranet (étendre la communauté aux parties prenantes), un réseau social d’entreprise (pour une communication interne ou étendue) ou des outils permettant une participation plus active des personnes du réseau (logiciels de groupe, outils de gestion des connaissances, etc.).

Ces interactions peuvent se traduire avec :

  • Un benchmarking pour identifier des standards collectifs
  • Des best practices pour partager des stratégies
  • Des réunions d’échange régulières : stand-up meetings , brainstormings , briefs pour imaginer d’autres stratégies encore plus innovantes
  • Une collaboration générative pour créer ensemble quelque chose d’unique.
  • Des ateliers de team building qui peuvent être organisés hors temps de travail pour une meilleure synergie au sein de l’équipe.

L’intelligence collective, est-elle réellement un atout pour les entreprises ?

L’intelligence collective présente de multiples avantages notamment grâce au soutien mutuel qui se forge au sein du groupe. Les équipes sont plus soudées et une solidarité plus ancrée prend naissance. Lorsque les idées sont partagées, cela implique aussi une co-créativité, les équipent font appel aux points forts de tout un chacun pour trouver des solutions ou des stratégies encore plus innovantes. De plus, les membres de l’équipe sont encore plus motivés lorsqu’ils travaillent ensemble pour atteindre un objectif commun. Ces derniers rompent ainsi l’isolement pour se répartir les tâches et coopérer.

En 2000, des psychologues de l’université du Texas ont mené une recherche sur l’intelligence collective. Ils ont découvert qu’en quinze minutes, un groupe de 4 personnes a pu trouver 85 idées différentes à la question (quelles sont les utilisations possibles d’un trombone ?) contre seulement 61 pour des individus isolés. Toutefois, lorsque les 244 réponses des 4 personnes isolées ont été analysées, elles n’atteignaient pas 85 idées différentes car elles se ressemblaient beaucoup. Il est donc indéniable que l’intelligence collective produit plus d’idées que l’intelligence individuelle.

Cependant, l’intelligence collective connaît aussi quelques défaillances. Certains membres du groupent n’osent pas partager leurs idées ou partagent des idées confuses. De surcroît, certains participants acceptent l’avis des experts sans donner le leur. Dans certains cas, il peut aussi y avoir des conflits entre les membres de l’équipe s’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord sur une proposition. Le paradoxe d’Abilène peut aussi être une des limites de l’intelligence collective. Ce paradoxe repose sur le fait que tous les membres de l’équipe se mettent d’accord sur une décision alors que personne n’est motivée par elle uniquement pour ne pas rompre l’équilibre de l’équipe.  

En somme, l’intelligence collective est un art de savoir-faire et de savoir-être qui requiert patience, respect et partage. Les avantages sont légion même s’il y a des points de vigilance à prendre en considération.

>> Pour en savoir plus sur nos formations personnalisées, contactez-nous !

Alvina Mahadoo, le 10 juillet 2019
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez LA formation adaptée à vos besoins
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.