Pôle emploi : Interview sur la Réforme

Pôle emploi : Interview sur la Réforme

Une interview réalisée dans le cadre de la nouvelle réforme de la formation professionnelle, et notamment la monétisation du CPF, avec Madame Audrey Pérocheau, Directrice du développement des compétences dans les territoires à Pôle emploi.  

RÉSUMÉ

  • Les formations CPF éligibles sont élargies, seront plus lisibles avec la monétisation et plus accessibles via l’application mobile
  • L’application mobile CPF permettra de faciliter le choix et de valider une formation en quelques clics
  • La formation est très utile pour s’adapter aux transformations des métiers, en particulier celles causées par la numérisation
  • Pour valider la qualité des formations, Pôle emploi se base en partie sur le décret qualité et met à disposition son propre catalogue de formations
  • Les conseillers Pôle emploi sont régulièrement formés sur la Réforme de la Formation et ses implications pour garantir la qualité du service

les bénéfices de la réforme de la formation

QUESTION : L’ambition de La réforme, et notamment la monétisation du CPF, Est de rendre plus accessible les formations professionnelles. Comment cela se traduit-il concrètement ?

Réponse de Madame Pérocheau :

« Simplification de la définition des formations éligibles

Premier point : Il y a une simplification de la définition des formations éligibles et des formations éligibles plus larges et surtout selon des critères identiques en tout point partout en France. Auparavant,les listes étaient différentes d’une région à une autre.

Simplification du traitement avec la monétisation

Deuxième point : C’est un point de simplification et de plus grande lisibilité pour les demandeurs d’emploi. C’est le passage d’un compte CPF qui aujourd’hui est exprimé en heures et qui demain va être exprimé en euros.  Ainsi, le demandeur d’emploi verra plus facilement sa capacité de financement et se représentera plus facilement ce qu’il doit faire pour solvabiliser la prise en charge du coût de la formation et s’il a besoin d’aller échanger avec Pôle emploi, en particulier, ou les Régions pour solliciter un complément de financement.

L’autre point important de ce passage en euros est qu’il garantit une égalité de traitement quel que soit le statut de la personne, qu’il soit salarié ou demandeur d’emploi. Ce n’était pas le cas jusqu’à présent puisqu’avant tout était en heures.  Mais selon quel’heure soit prise en charge par un OPCA pour des salariés ou dans l’écosystème des demandeurs d’emploi, elle n’avait pas forcément la même valeur monétaire.

Dans les situations actuelles de travail et de changements de statuts fréquents, les individus avaient du mal à se représenter leur« capacité » de financement. La raison étant qu’ils avaient regardé et parlé de leur CPF quand ils étaient salariés et dans le cas d’un changement de statut, ce n’était plus la même chose. Dorénavant, avec un compte crédité en euros,tout le monde est géré de la même manière et tout le monde a le même montant d’euros attribué sur son compte selon sa quantité de travail salarié, avec un point qui sera précisé ou signé par décret.

L’enjeu global de la loi va dans le sens du Plan d’investissement dans les compétences. Il s’agit de faciliter l’accès à la formation des personnes les moins qualifiées puisqu’on sait que la qualification, les diplômes et les compétences sont parmi les meilleures protections et les meilleures garanties pour pouvoir gérer sa carrière et s’adapter aux évolutions professionnelles. C’est donc dans ce sens-là que la loi a prévu que les personnes qui sont peu qualifiées auront, pour un nombre d’heures de travail équivalent, un abondement financier plus important sur leur compte CPF qu’une personne qui a déjà une qualification.

Téléchargez le livre blanc sur la réforme

J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Simplification des usages via l’application mobile

Troisième point :  une simplification dans les usages grâce à un accès plus simple puisque va être mise en place par l’État et la Caisse des dépôts et consignations une application mobile : l’appli CPF. Tout actif salarié ou demandeur d’emploi pourra s’y rendre pour avoir des informations sur son compte et trouver le catalogue des formations éligibles au CPF et pouvoir s’y positionner. Nous menons des travaux pour faciliter et proposer une expérience utilisateur simple pour les demandeurs d’emploi. Par exemple, si un demandeur d’emploi voit sur l’appli CPF qu’une formation coûte 2 500 euros et qu’il a sur son CPF 500 euros, il lui reste 2 000 euros à trouver pour financer la formation. Nous allons donc travailler sur des services simples pour que grâce à cette application CPF, il puisse facilement contacter Pôle emploi pour faire une demande individuelle et que nous puissions l’aider en tout ou partie à prendre en charge les 2000 euros restants. C’est le cas également de la Région, quand c’est le Conseil régional qui finance des aides individuelles à la formation.

En résumé, plus de simplicité, plus de lisibilité et un accès plus intuitif. »

Application mobile cpf

QUESTION : Pouvez-vous nous en dire plus sur cette application CPF ?

Réponse de Madame Pérocheau :

« Faciliter le choix de la bonne formation

Dans l’appli CPF, il est prévu que l’actif en général, mais aussi le demandeur d’emploi, trouve des informations que Pôle emploi a déjà développées pour faciliter le choix de la bonne formation. Des travaux sont également en cours pour que l’expérience utilisateur soit homogène. Aujourd’hui, sur pole-emploi.fr ou sur l’Emploi Store,un demandeur d’emploi voit le catalogue des formations disponibles, le taux de retours à l’emploi, si l’organisme de formation est conforme au label qualité et il peut avoir des commentaires et des notations des anciens stagiaires.

Choisir une formation en un clic

Le demandeur d’emploi pourra retrouver sur l’appli CPF, tous les services d’aide à la décision que Pôle emploi a développés pour lui permettre d’identifier la formation dont il a besoin et choisir l’organisme dans lequel il va la suivre, en appui avec son conseiller. Ainsi, ce que Pôle emploi a développé pour les demandeurs d’emploi va servir au plus grand nombre puisque sur l’appli CPF, tous les citoyens et tous les actifs pourront bénéficier d’informations de qualité qui leur permettront de se positionner facilement. De la même manière, Pôle emploi a déjà développé pour les demandeurs d’emploi la possibilité de se positionner sur une formation en un clic en ligne sur www.pole-emploi.fr.Ce service va être élargi dans le cas de l’appli CPF à tous les actifs, en s’inspirant des fonctionnalités développées par Pôle emploi et du retour d’expérience. »

augmentation des formations

QUESTION : Pensez-vous que grâce à la monétisation du CPF il y aura plus de demandes de formations ?

Réponse de Madame Pérocheau :

« Se former pour s’adapter aux transformations des métiers

Ça c’est difficile à anticiper. Ce que l’on sait, c’est qu’il faut avoir une vision globale du sujet. L’enjeu c’est d’accompagner l’ensemble des actifs, dont les demandeurs d’emploi, à s’adapter aux évolutions du marché du travail qui sont nombreuses,en particulier avec les impacts liés à la numérisation. Donc, il y a des transformations de métier et des transformations d’actes professionnels et le développement ou la maîtrise de son parcours professionnel va beaucoup passer par la formation. D’où l’enjeu essentiel de l’État de faciliter la capacité des actifs, demandeurs d’emploi ou pas, de se former. De fait, le CPF est pensé pour tous les actifs. C’est un levier important pour les salariés et pour les demandeurs d’emploi.

Des formations plus longues et certifiantes

Ils pourront mobiliser le levier du CPF mais il y a surtout le Plan d’investissement dans les compétences, doté de 15 milliards d’euros sur quatre ans. Ce Plan finance plus de formations, et le cas échéant, des formations plus longues, pour accompagner les demandeurs d’emploi qui n’ont pas de diplôme ou un diplôme inférieur au bac dans des formations qualifiantes et certifiantes et ainsi monter leur niveau de diplômes.  Par conséquent, les deux s’articulent ensemble. La plupart des demandeurs d’emploi qui sont peu ou pas qualifiés auront un accès plus important aux formations grâce au Plan d’investissement dans les compétences. »

qualité des formations

QUESTION : Comment est assurée la qualité des formations dispensées, notamment avec les actions de formation élargie ?

Réponse de Madame Pérocheau :

« Être conforme au décret qualité

Il est absolument crucial qu’en même temps que nous fassions en sorte de faciliter les choix de formation et l’accès à la formation des actifs et en particulier des demandeurs d’emploi, nous leur garantissions que la formation qu’ils vont suivre soit de qualité. Pôle emploi est déjà dans cette dynamique, depuis plusieurs années, de vérification, de garantie et d’amélioration de la qualité des formations. Cela a été structuré il y a à peu près un an par un décret qualité qui entre en vigueur dès qu’une formation est financée par un financeur public tel le conseil régional, les Opca, l’Agefiph ou Pôle emploi. C’est-à-dire qu’un organisme de formation ne peut avoir une action de formation financée par l’un de ces financeurs publics si elle n’est pas conforme au décret qualité. Ils doivent ainsi répondre à six critères établis par l’État dans ce décret qui, en particulier, garantit que l’organisme en question a une démarche pédagogique personnalisée, qu’il accompagne les personnes qui se forment, qu’il a un programme qu’il peut adapter, qu’il garantit une amélioration continue, etc. Il y a également toutes les obligations de sécurité minimales et obligatoires pour pouvoir ouvrir une session de formation.

Un catalogue qualité de Pôle emploi

Pôle emploi a été très actif sur ce sujet puisqu’il a été le premier à publier en janvier 2017,le catalogue formation exigé par le décret. Ainsi, nous avons un système fluide et simple pour les demandeurs d’emploi. Quand un demandeur d’emploi vient solliciter Pôle emploi pour suivre une formation, on vérifie que l’organisme de formation est bien conforme au décret qualité et si ce n’est pas le cas, on enclenche une procédure qui se met en place très rapidement. Pôle emploi a renforcé les contrôles qualité. Nous avons des collaborateurs spécialisés avec un cahier des charges qui est directement issu du décret ainsi qu’une liste d’indicateurs qui avait été publiée par le Copanef.

Vers un label de qualité unique

Des contrôles qualité sont effectués sur pièce et sur place de manière inopinée dans les organismes de formation pour vérifier si tout se passe comme prévu. Nous avons également une analyse systématique de la satisfaction des demandeurs d’emploi et toute une veille pour s’assurer de la qualité. C’est une dynamique qui est absolument centrale dans notre approche et la loi va continuer de structurer cette approche. De fait, à partir de 2021, pour qu’un organisme de formation puisse bénéficier de fonds publics, CPF inclus, il devra être certifié par une instance que France compétences aura défini d’ici là. Aujourd’hui, il faut être conforme au décret et il y a plusieurs labels possibles : le label du Cnefop, une attestation de conformité de Pôle emploi ou d’une attestation de conformité du Datadock. À partir de 2021, il y aura une seule voie d’accès, une labellisation par un organisme ad-hoc. »

formation des conseillers pôle emploi

QUESTION : Est-ce que les conseillers de Pôle emploi sont formés par rapport aux changements occasionnés par la nouvelle réforme ?

Réponse de Madame Pérocheau :

« Bien sûr. Nous sommes en cours d’analyse des conséquences opérationnelles de la réforme et nous adaptons nos services pour être au rendez-vous du 1er janvier.Les conseillers de Pôle emploi sont informés,accompagnés et formés pour qu’ils puissent transmettre de bonne information et de bon conseil aux demandeurs d’emploi et de les accompagner dans la prise en compte de la réforme.

Conseil en évolution professionnelle

En ce moment, c’est le boom des entrées en formation. Les grands financeurs, en particulier les Régions et les conseils régionaux, ont mis à disposition depuis septembre la plupart de leurs places de formation et par conséquent, les conseillers et les demandeurs d’emploi se concentrent sur la formation : ont-ils besoin de formation pour réaliser leur projet professionnel ? Pour le réussir,quelle formation ? Ainsi, le but est de les accompagner pour les positionner et les inscrire rapidement sur les formations qui se déroulent en ce moment. Les conseillers sont à la tâche pour aider les demandeurs d’emploi en conseil en évolution professionnelle, les inciter à se former quand ils en ont besoin et les accompagner pour que la formation se passe bien et soit réussie.

L’assurance qualité

Les conseillers informent également les demandeurs d’emploi sur les garanties qualité des organismes de formation. Par ailleurs, les demandeurs d’emploi sont informés sur la garantie qualité de l’organisme de formation dans le courrier qui confirme leur inscription. Ils ont tous les éléments du décret et l’assurance que le contrôle qualité a été effectué. Si néanmoins, il se passait quelque chose pendant la formation qui n’est pas jugé conforme, ils doivent contacter immédiatement leur conseiller. Nous avons une dynamique forte et dense d’échanges avec les organismes de formation et de contrôle qualité. »

demandeurs en fin de droit

QUESTION : Quelles sont les actions spécifiques à l’égard des demandeurs d’emploi en fin de droit pour qu’ils puissent suivre des formations ?

Réponse de Madame Pérocheau :

« Les dispositifs en vigueur perdurent. Quand le demandeur d’emploi rentre dans une formation financée par Pôle emploi ou la Région, il continue à percevoir son indemnisation si tel était le cas avant. Si son indemnisation s’arrête pendant la durée de la formation, il peut percevoir la rémunération de fin de formation.Pour ce faire, la formation doit être sur la liste édictée par le préfet et il doit être éligible à cette rémunération de fin de formation. Si le demandeur d’emploi ne percevait pas l’allocation de retour à l’emploi avant le démarrage de sa formation, il peut bénéficier d’une rémunération spécifique versée, soit par Pôle emploi, soit par la Région selon que la formation est achetée par Pôle emploi ou la Région. »

Allez plus loin sur la Réforme de la formation professionnelle et le CPF

>> Pour découvrir notre formation sur la Réforme, contactez-nous !

Rana Ramjaun, le 12 décembre 2018
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez la formation adaptée à votre situation
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.