La transformation digitale revêt-elle un visage féminin ?

La transformation digitale revêt-elle un visage féminin ?

La digitalisation est un phénomène qui s’insère petit à petit dans notre société. Subissant une transformation digitale massive, le milieu du travail se voit dans l’obligation de chambouler ses pratiques afin de sécuriser ses plateformes. Avec l’essor de quatrième révolution industrielle, de nouvelles technologies sont à saisir, de nouvelles compétences à maîtriser, et cela dans un temps record !

Pourtant, des écarts persistent… Mais comment favoriser une plus grande mixité dans le digital pour l’économie ? Quelle est finalement la place qu’occupe la femme à l’ère du tout digital ?

Chez MyConnecting, nous vous offrons une formation digital 100 % personnalisée et efficace ! Le développement des compétences l’adéquation avec les métiers de demain est au coeur de MyConnecting. Conscients de l’importance de la transformation digitale que vous vivez aujourd’hui, nous avons développé avec notre expert Hubert Kratiroff et la « Team Digital Experts » MyConnecting, une offre de formation digitale unique sur le marché !

LES POINTS ESSENTIELS

  • La Journée de la femme digitale, célèbre l’entrepreneuriat, l’intrapreneuriat et l’innovation au féminin
  • Dans des métiers comme le développement ou la data-science, seules 6%, sur les 27% de femmes du digital, sont développeuses
  • Les préjugés, l’hégémonie masculine, la ségrégation des secteurs, la légitimité expliquent cet écart
  • Les dispositions en faveur de l’égalité : le gouvernement est à pied d’oeuvre, sensibiliser les autres, des formations pour tous, etc.
  • Chez MyConnecting, vous êtes au cœur de la transformation digitale !
  • La transmission, le partage, la création, la collaboration forgent ainsi notre ADN !

La Transformation digitale : La journée de femme digitale

En résonance avec la Journée internationale des femmes, l’événement annuel : la Journée de la femme digitale, célèbre l’entrepreneuriat, l’intrapreneuriat et l’innovation au féminin. Cet événement annuel organisé depuis 2013 par Delphine Remy-Boutang et Catherine Barba a pour but de donner envie aux femmes d’oser, d’innover, d’entreprendre et de réussir grâce au digital. Eh oui ! Les femmes ont aussi le pouvoir de changer le monde !

Il y a chaque année un thème qui décrit l’événement. Les années précédentes, nous avons eu droit aux thèmes suivants : « oser, innover, entreprendre », « Change the future », « Adoptez la digitale attitude ! », « Meet the Future », « For A Better World ». La 7e édition de la Journée de la femme digitale qui s’est déroulée le 17 avril 2019, s’est étendue sur un continent où les nouvelles technologies ne sont pas encore assez développées, représentant ainsi un enjeu économique et sociétal important, l’Afrique. Ainsi, la Journée de la femme digitale a su élaborer un programme spécifique afin de laisser les entrepreneurs parler de leurs projets et de leur participation à la croissance générale du continent africain.

Cette journée s’articule autour de moments forts :

  • Inspirer à travers des prises de parole de femmes et d’hommes engagés.
  • Expérimenter, découvrir les dernières innovations et tendances digitales.
  • Créer des rencontres qui mènent vers des opportunités business, de carrière et des leviers de croissance pour les start-ups et les grands groupes.

L’objectif étant de proposer, de réfléchir ensemble comment construire un monde plus créatif et égalitaire avec l’apport du digital.

C’est lors de ce même événement qu’est remis le prix Margaret récompensant les femmes digitales engagées pour un monde meilleur. Celui-ci rend hommage aux femmes de l’informatique du XXème siècle, incarnées par la figure de Margaret Hamilton. Cette scientifique américaine, aujourd’hui âgée de 83 ans, a été une pionnière de l’informatique dans les années 1960-1970. Directrice du département de génie logiciel du MIT, c’est elle qui a conçu le système embarqué du programme spatial Apollo et qui a fait atterrir l’Homme sur la Lune. Mais les femmes deviennent peu à peu les figures de l’ombre et leur participation à l’économie numérique a diminué de moitié en trente ans.

LA TRANSFORMATION DIGITALE : Comment expliquer cet écart hommes-femmes à l’ère du digital ?

Les femmes sont certes présentes dans tous les secteurs de l’économie. Cependant, les chiffres prouvent qu’elles sont encore sous-représentées. Selon une étude de Syntec, le secteur digital compte 27 % de présence féminine, plus particulièrement dans des secteurs au sein desquels les femmes ont toujours été bien représentées notamment dans les métiers de la communication, des ressources humaines, de l’administration et du marketing. En revanche, cette représentativité n’est pas du tout la même dans les métiers techniques et technologiques. Dans des métiers comme le développement ou la data-science, seules 6%, sur les 27% de femmes du digital, sont développeuses. Une analyse du cabinet EY nous apprend également qu’en 2017, seulement 9% des start-ups avaient à leur tête des femmes.

Cet écart hommes-femmes a soulevé plusieurs questions sur le rôle de la femme dans la transformation digitale : en quoi les projets numériques réalisés par des femmes sont-ils si différents de ceux réalisés par les hommes ? La transformation digitale est-elle vectrice d’opportunités pour les femmes ? Le tout digital réduit-il les inégalités au travail ? Peut-il contribuer à un monde plus juste entre hommes et femmes ?  Quels sont les facteurs qui expliquent cela ?

  • Les préjugés

« Les filles sont moins bonnes en maths et en sciences que les garçons. » Combien de fois avez-vous entendu de tels propos ? Le poids des clichés est conséquent. Les hommes sont voués à occuper des places de leader car on leur associe des personnalités combattantes et actives tandis que les femmes sont vouées à occuper des postes d’assistantes car on leur associe des personnalités empathiques et attentives. Ces stéréotypes ont suivi jusqu’à atteindre le secteur du digital, promettant ainsi plus de places pour les hommes que pour les femmes.

  • L’hégémonie masculine demeure

Au travail, même dans le secteur du numérique, les hommes préfèrent coopter ceux qu’ils connaissent, « d’autres hommes ». Cela explique pourquoi de moins en moins de femmes bénéficient des multiples avantages qu’offre la transformation digitale.

  • La ségrégation des secteurs

On compte plus de femmes orientées vers des métiers dans les secteurs de la santé, et de services à la personne que de femmes qui souhaitent travailler dans des secteurs qui touchent le numérique.

  • La légitimité

Sandrine Charpentier, présidente de Femmes du Digital Ouest, créatrice de la start-up Digitaly et directrice de 1Kubator à Nantes, explique que les femmes ressentent souvent le besoin de maîtriser beaucoup plus de choses que les hommes pour se lancer. Elles doivent endosser plusieurs rôles notamment ceux de mères, d’épouses, etc.

  • Les femmes lèvent moins de fonds

Sandrine Charpentier explique aussi que les femmes osent moins assumer leurs projets, leurs ambitions et ainsi lèvent moins de fonds que les hommes.

LA TRANSFORMATION DIGITALE : Quelles sont les dispositions mises en place en faveur de l’égalité dans le digital ?

Le secteur de l’intelligence artificielle devrait générer 5,7 milliards de dollars d’ici à 2030, soit un accroissement du PIB mondial de 14 %. Le constat est pourtant alarmant, seuls 13,5 % des emplois dans l’intelligence artificielle sont aujourd’hui occupés par des femmes. Pour ne pas céder à la fatalité des 167 ans – nombre d’années estimées avant que nous atteignions enfin la parité, les femmes se doivent d’être à la pointe de la technologie.

Malgré ce sexisme qui perdure dans le secteur du digital, on assiste à un regain d’intérêt pour les métiers du numérique auprès des femmes, grâce notamment à des initiatives qui visent à augmenter leur nombre au sein des start-ups. Doubler la vitesse d’accession des femmes au digital revient à réduire les inégalités plus rapidement : 25 années gagnées pour les pays matures et 40 années gagnées pour les pays émergents. Le digital peut indéniablement offrir une chance de réécrire le futur, celui des femmes surtout… Mais comment ?

  • Le gouvernement est déjà à pied d’œuvre

 Le gouvernement soutient l’insertion des femmes dans le tout digital, grâce au plan pour la mixité des métiers du numérique. Son objectif est d’atteindre 1/3 de métiers mixtes en 2025.

Quelles sont les lignes directrices de ce plan ?

1) La favorisation de la mixité dans le secteur

2) La sensibilisation au sein des entreprises

3) La mobilisation des « acteurs et actrices publics, associatifs et privés »

L’objectif de ce plan d’action est de mettre en place des dispositifs d’orientation au sein des établissements (scolaires notamment, pour une sensibilisation dès le plus jeune âge), ainsi que de lutter contre les stéréotypes.

  • Sensibiliser les autres

« Femmes du Digital Ouest », qui encourage l’innovation et des prix remis aux actrices de la transformation numérique

« Femmes du Numérique », qui soutient la parité entre les hommes et les femmes dans le domaine du digital

« La Journée de la Femme Digitale »  

« Cyberelles », qui œuvre pour le développement des femmes qui travaillent dans le secteur du numérique par le biais d’un réseau de solidarité et d’entraide.

  • Les femmes doivent coopter d’autres femmes

Il serait judicieux de construire un monde en commun, de construire des ponts entre les continents, entre les femmes entrepreneurs, de joindre l’Europe à l’Afrique. Les femmes entrepreneurs au monde qui innovent pour faciliter l’accès à l’eau, à l’énergie, à la formation et à l’emploi sont légion, pourquoi ne pas les encourager ?

  • Promouvoir une vision interne au sein des entreprises

Il est important d’accueillir plus de diversité et d’encourager l’égalité des sexes au seins des entreprises. La pluralité des points de vue et des idées œuvrent toujours pour l’amélioration des résultats. Et si une femme le mérite, elle doit pouvoir accéder à des postes de pouvoir selon la méritocratie établie.

  • Des formations pour tous

Il est important pour les employeurs de pousser leurs équipes à acquérir des compétences digitales. Grâce à la formation, davantage de femmes peuvent gagner en compétences en accord avec les besoins de l’entreprise dus à la transformation digitale.  Les entreprises sont en première ligne pour relever les défis sociaux, politiques et économiques que cela amène. Afin de bien former et préparer les collaborateurs à ce nouveau monde du travail, il faudra établir une évaluation minutieuse des besoins en talents nécessaires d’un côté, et des capacités que les individus ont à leur disposition de l’autre.

Les employeurs doivent s’assurer que tout le monde tire profit des nouvelles technologies, sans distinction de sexe, d’âge ou de lieu de résidence. La mise en place de programmes d’apprentissage donnera aux salariés l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences, augmentant ainsi leur capacité à assumer de nouveaux rôles.

Il y a déjà quelques modèles qui inspirent et des acteurs de l’accompagnement qui aident les femmes à se lancer. C’est le cas pour le programme WILLA Possible by Contrex @1Kubator mis en place pour aider 20 femmes à Nantes à tester leur projet entrepreneurial.

La TRANSFORMATION DIGITALE : Offre de formation en digital pour tous !

Le tout digital représente un enjeu culturel, sociétal, professionnel et personnel qui métamorphose littéralement les usages, les valeurs et les postures. Il est devenu essentiel de savoir comment accéder aux informations et où les chercher. Le changement numérique est en marche et il est plus que jamais nécessaire de rester informé des dernières innovations. Comme le disait Darwin, les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.

Chez MyConnecting, nous faisons de vous un expert en digital, qui maîtrise les avancées technologiques et qui sait en faire des opportunités. L’acculturation au digital se fait par des ateliers, par des parcours 100 % personnalisés, flexibles et efficaces. Nous suivons les dernières tendances qui tournent autour de l’intelligence artificielles et de la robotique pour rendre nos formations de plus en plus innovantes. Chez MyConnecting, vous êtes au cœur de la transformation digitale ! La transmission, le partage, la création, la collaboration forgent ainsi notre ADN !

>> Pour en savoir plus sur nos formations en digital, contactez-nous !

Alvina Mahadoo, le 30 avril 2019
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez LA formation adaptée à vos besoins
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.