OPCA OPCO : les actualités

OPCA OPCO : les actualités

Réforme de la formation professionnelle : découvrez les 4 actualités des OPCA et OPCO du mois de mars 2019.

Sommaire :

  • Accord pour la constitution de l’OPCO des métiers à haute intensité de main-d’œuvre
  • Inquiétude de l’intersyndicale des OPCA OPCO
  • Les partenaires sociaux signent à l’unanimité l’accord constitutif de l’OPCO des entreprises de proximité
  • Création officielle de l’OPCO Mobilités

Accord trouvé pour la constitution de l’OPCO des métiers à haute intensité de main-d’œuvre

Première actualité OPCA OPCO

L’OPCO des métiers à haute intensité de main-d’œuvre va enfin être constitué. Ce dénouement fait suite à des semaines de négociations intenses entre les différents partis. En effet, un compromis a finalement été trouvé entre les deux camps patronaux qui se déchiraient à ce sujet : d’un côté l’intérim, la propreté et la sécurité et de l’autre, le Medef et plusieurs autres branches.

À noter que des difficultés subsistaient pour quatre des demandes d’agrément des OPCO. Ces derniers devaient revoir leur copie et trouver un accord pour en constituer finalement 2 OPCO. L’un regroupe donc les services à haute intensité de main d’œuvre et l’autre les services de proximité et l’artisanat qui a également abouti à un accord entre les deux autres grandes organisations patronales que sont l’U2P et le CPME.

Les missions de l’OPCO

Cet OPCO pour vocation de garantir l’accès à la formation d’environ 4,5 millions de salariés (soit environ 2,5 millions d’entreprises). Les branches professionnelles qui constituent cet OPCO ont pour objectif de mettre en place des politiques de formation fortes et ambitieuses, et d’investir financièrement dans ce but.

Inquiétude de l’intersyndicale des OPCA/OPCO

Deuxième actualité OPCA OCPO

Inquiet pour l’avenir des 6.000 salariés concernés, l’intersyndicale des OPCA/OPCO a écrit à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail. De nombreux points semblent être en suspens et sont sources de préoccupations selon eux comme le rapprochement des organismes actuels, baisse des contributions, transfert de branches ou encore la modification des missions. Près d’un tiers des postes serait directement menacé. L’intersyndicale OPCA/OPCO demande notamment à l’État qu’il intervienne financièrement pour les salariés qui ne seraient pas repris. La principale inquiétude concerne le maintien des emplois qui n’est pas assuré selon l’intersyndicale. Parmi les revendications :

  • « la priorité de transfert/réembauche des salariés d’Opca lors des recrutements dans les nouvelles instances » (France compétences, Urssaf, caisse des dépôts et consignations…)
  • « l’arbitrage par l’État lors des regroupements des Opca et des transferts de branches ainsi que des personnels qui y sont rattachés »
  •  « le déblocage de moyens exceptionnels garantissant au mieux l’accompagnement et la mobilité des salariés (bourse de l’emploi, formation, aides à la mobilité…) »

Les partenaires sociaux signent à l’unanimité l’accord constitutif de l’OPCO des entreprises de proximité

Troisième actualité OPCA OPCO

Un accord constitutif portant sur la création de l’OPCO des entreprises de proximité a été signé entre la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) et l’Union des entreprises de proximité (U2P) avec les cinq organisations syndicales représentatives.

L’annonce a été faite le mercredi 6 mars par l’U2P qui a annoncé qu’au bout de la dernière séance de négociation, l’accord unanime pour la création des entreprises de proximité avait été trouvé. Les employés étaient représentés par l’U2P et la CPME et les salariés avaient pour représentants la CFDT, la CDE-CGC, la CFTC et la CGT-FO.

Cet accord vient à point nommé. En effet, le ministère du Travail avait demandé aux branches réunies au sein de l’OPCO Pepps, construit autour d’Actalians, et celles réunies autour d’Agefos-PME de faire en sorte de trouver un terrain d’entente pour constituer un OPCO. C’est désormais chose faite.

Une gouvernance paritaire

En ce qui concerne la gouvernance de l’OPCO, elle sera paritaire. Le conseil d’administration est composé de 60 membres : 30 du côté des employeurs (15 U2P et 15 CPME) et 30 représentants des syndicats des salariés. Par ailleurs, le président de l’Union des entreprises de proximité, Alain Griset, se satisfait de voir « que les entreprises de proximité vont pour la première fois avoir un opérateur dédié qui prendra en compte leurs spécificités liées en particulier à la taille de l’entreprise ».

Création officielle de l’OPCO Mobilités

Quatrième actualité OPCA OPCO

Les parties prenantes de l’assemblée générale constitutive a voté à l’unanimité la création de l’OPCO Mobilités. Ce sont, au total, 21 branches professionnelles et la RATP qui constituent cet OPCO qui va représenter 1,6 millions de salariés et 210 000 entreprises en France.

Lors de l’Assemblée Générale constitutive de l’OPCO-M, qui s’est tenue le 19 mars 2019, Patrice Omnes, l’actuel délégué général de l’ANFA, a été désigné Directeur général. Le conseil d’administration a également élu les différents membres de son bureau :

Collège des organisations professionnelles :

Président- Jean Louis Vincent – TLF
Trésorier adjoint – Bernard Guyot – CNPA
Secrétaire – Claude Faucher – UTP Ferroviaire
Membre – Valérie Boned – Entreprises du Voyage
Membre – Claude Leopold – RATP

Collège des organisations salariales :

Vice-Président – Bertrand Mazeau- FO Métallurgie
Trésorier – Stanislas Bauge – FNST CGT
Secrétaire adjoint- Jean Marc Dubau- FGTE CFDT
Membre – Maxime Dumont – FGT CFTC
Membre – Stéphane RIivière – CFE CGC Métallurgie

S’inscrivant pleinement dans les enjeux des transitions numériques, énergétiques et écologiques, L’OPCO Mobilité a pour ambition de contribuer à structurer l’emploi et les compétences des métiers de la mobilité des personnes et des marchandises. Une attention particulière est accordée aux changements de fonds provoqués par la réforme de la formation professionnelle, notamment la priorité donnée à l’alternance et aux entreprises de moins de 50 salariés. D’ailleurs, l’OPCO le démontre en les intégrant dans sa constitution, ses objectifs et son fonctionnement. Il compte aussi assurer une présence territoriale pour répondre du mieux possible aux attentes des TPE et PME.

Allez plus loin sur la Réforme de la formation professionnelle et le CPF

Rana Ramjaun, le 28 mars 2019
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez la formation adaptée à votre situation
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.