Le Social Learning peut-il améliorer le E-learning ?

Le Social Learning peut-il améliorer le E-learning ?

De nos jours, les solutions de e-learning ont subi de profondes mutations et disposent désormais de multiples fonctionnalités. Le e-learning est une modalité pédagogique de plus en plus en vogue. Alors que plusieurs écoles ou entreprises ont recours aux MOOCs pour diffuser leurs formations à un plus grands nombre d’apprenants, le e-learning doit faire face à plusieurs enjeux. En effet, cette modalité pédagogique doit rompre le sentiment d’isolement que ressent l’apprenant afin de rendre ce dernier actif dans son apprentissage. Parmi les outils les plus pertinents aujourd’hui, le social learning tend à s’imposer comme un élément essentiel dans la mise en pratique et l’approfondissement des notions acquises à l’aide de modalités plus traditionnelles.

Définition du Social Learning

La terminologie « social learning » peut se traduire littéralement en « apprentissage social ». On parle notamment de « peer learning » qui signifie « apprentissage par les pairs », « d’apprentissage par la foule » ou encore de « collaborative learning » c’est-à-dire « apprentissage collaboratif ». Mais tous ces termes désignent un apprentissage participatif, basé sur la coopération entre des apprenants qui quittent le statut passif de l’élève traditionnel pour devenir ensemble, acteurs de leur formation. De nombreuses études ont démontré que le social learning s’avère plus efficace que les autres méthodes d’apprentissage.

La théorie de l’apprentissage social

Dans les années 1970, le psychologue Albert Bandura avait développé sa théorie de l’apprentissage social. Celle-ci met en avant l’importance de l’observation et de l’imitation des comportements, attitudes et émotions des autres dans le processus d’apprentissage.

Dans ce mode d’apprentissage, chaque membre du groupe est à la fois apprenant et formateur. Ce sont les interactions entre les individus qui permettent d’obtenir plus d’explications et d’éclaircissement. Cette méthode d’apprentissage est transversale, pouvant s’appliquer à tout domaine d’activité. N’importe quel membre du groupe peut apporter sa contribution pour résoudre un problème. En effet, son comportement crée lui-même un environnement pour autrui. C’est donc un ensemble d’interactions réciproques qui forme l’environnement « social » dans lequel les apprentissages adviennent.

social learning

L’apprentissage social mobilise 4 processus distincts :

  1. L’attention, qui doit être de qualité pour que le l’apprentissage soit fructueux. L’observation doit être active pour que l’apprenant sélectionne les informations intéressantes, et extrait des règles sous-jacentes à partir du comportement observé.
  2. La rétention, consistant à retenir les points essentiels de ce qui a été observé (images mentales, répétition psychique ou physique).
  3. La reproduction, qui consiste à mettre en pratique ce que l’apprenant a choisi de retenir. Ce dernier doit pouvoir s’auto-observer pour se corriger soi-même.
  4. La motivation, nécessaire pour faire l’effort de l’apprentissage. Elle est stimulée par la perspective de récompenses concrètes ou symboliques.

Albert Bandura souligne également que l’on apprend mieux en prenant pour modèle une personne dont on se sent proche. Tout comme l’enfant imite volontiers ses parents, frères et sœurs ou copains, le social learning est ainsi d’autant plus efficace qu’il s’appuie sur le partage d’expériences et de connaissances entre des pairs liés par une certaine proximité.

L’apport des neurosciences vient confirmer ces théories.

« Notre cerveau donne du sens au courant électrique produit par les paroles que nous entendons en procédant par associations d’idées et en reliant l’inconnu au connu, explique le docteur en neurosciences Isabelle Simonetto. L’être humain perfectionne son « décodeur » grâce aux liens établis avec autrui ».

Si l’apprentissage est social par nature, il ne se résume pourtant pas à cette dimension. Des facteurs biologiques, psychologiques, cognitifs, se révèlent également décisifs.

Quels sont les avantages de l’apprentissage social ?

Le social learning montre que la digitalisation de la vie en entreprise ou de la formation professionnelle, ne signifie pas individualisation. Aujourd’hui, les outils numériques sont collaboratifs et favorisent les interactions sociales, les échanges, les communications…

Ce mode d’apprentissage peut être particulièrement bénéfique lors de la Formation en anglais. Formateurs et apprenants peuvent créer plusieurs communautés linguistiques autour de sujets d’actualité, de problématiques professionnelles, etc.

En effet, le social learning favorise le travail en équipe et l’engagement de chaque membre du groupe. De plus, ce mode d’apprentissage permet le développement d’un sentiment d’appartenance au groupe. La synergie entre les individus permet ainsi d’améliorer les performances globales du groupe et de faciliter l’apprentissage.

Cependant, pour tirer profit de tous les bénéfices du Social Learning, il est essentiel qu’un formateur :

  • oriente les discussions
  • stimule les apprenants
  • propose des corrections
  • lance des sujets
  • met en place des mises en situation

Associer le social learning aux formations e-learning pour améliorer l’efficacité des formations ?

Le e-learning a connu d’énormes évolutions. Nous disposons aujourd’hui de nombreux outils pour concevoir d’autres modules de cours avec une plus grande variété de formats de supports pédagogiques. Toutefois, un des points faibles du e-learning repose sur la solitude de l’apprenant.

Il ne suffit plus de proposer des supports pédagogiques de qualité mais il convient de prendre en compte la dimension sociale dans l’apprentissage. De nombreuses études ont prouvé qu’une pédagogie efficace est celle où l’apprenant est actif dans son apprentissage (pédagogie active). Dans ce cas, le social learning permet de rompre le côté déshumanisé des solutions de e-learning traditionnelles en réintroduisant l’apprenant dans le processus d’apprentissage.

Aujourd’hui, la définition du social learning est plus largement assimilée aux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou encore LinkedIn. Ceux-ci apportent des outils qui facilitent le développement de l’apprentissage via le numérique et donc l’apprentissage à distance. Ainsi, les solutions de e-learning disposent de fonctionnalités sociales et d’outils collaboratifs permettant aux apprenants d’interagir plus facilement avec le formateur ou avec leurs pairs.

Le Social Learning, la formation de demain ?

Si le social learning connaît un succès fulgurant, les responsables de formation ne négligent pas les méthodes plus classiques d’apprentissage. Et si la bonne solution était un mélange entre les différents types de formations ? Par exemple, utiliser le blended learning (mix entre présentiel et digital learning) et le social learning. Certains apprenants préfèrent recevoir du savoir tandis que d’autres préfèrent faire part de leurs compétences et les partager. Tout dépend finalement de la communauté d’apprenants.

>> Pour en savoir plus sur nos formations à Distance, contactez-nous !

Alvina Mahadoo, le 8 septembre 2020
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Trouvez LA formation adaptée à vos besoins

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.