Gagne-t-on vraiment du temps grâce à la technologie ?

Gagne-t-on vraiment du temps grâce à la technologie ?

La technologie nous fait-elle gagner du temps ? Pourquoi, alors que les outils numériques n’ont jamais était aussi efficaces, nous avons toujours l’impression d’en manquer ? Est-ce vraiment le cas ou est-ce que ce n’est qu’une affaire de perception ?

À l’ère numérique, le temps est un bien précieux. De nombreuses innovations technologiques – du courrier électronique aux messageries instantanées en passant par les applications pour booster la productivité – promettent de rendre notre vie plus facile et plus efficace en nous faisant gagner du temps. Pourtant, beaucoup d’entre nous se sentent plus occupés et harcelés que jamais. Nous hésitons entre considérer ces technologies comme la raison pour laquelle nous nous sentons si pressés ou nous nous tournons vers elles pour résoudre ce problème de temps.

la promesse était pourtant belle…

Google nous fait gagner du temps en recherchant des informations ; en n’oubliant pas de nous rappeler à chaque recherche qu’elle a généré des millions de résultats possibles en 0,66 seconde ! Facebook nous fait gagner du temps sur les interactions sociales, Amazon nous fait gagner du temps sur la livraison des produits, car nous n’avons plus besoin de faire la queue au magasin et nous pouvons avoir un produit entre nos mains en quelques clics et avec un temps d’attente de plus en plus courte. Et ainsi de suite. Les modes de paiement nous permettent de gagner du temps. Les e-mails nous permettent d’en économiser encore plus pour nos correspondances, tout comme les applications de messagerie instantanée.

Dans les années 1970 et 1980, l’idée que la technologie nous libérerait des tâches fastidieuses et donnerait à tous plus de temps libre était omniprésente. Dans le livre de 1979, The Mighty Micro, l’auteur Christopher Evans prédisait comment la technologie aura progressé dans les années 2000 au point où nous pourrions profiter d’une «semaine de travail de vingt heures et prendre notre retraite à cinquante ans» !

Une prédiction erronée

Inutile de dire que ce n’est pas exactement ce qui s’est passé. Au lieu de cela, bien que la technologie nous ait permis d’économiser du temps sur des dizaines de tâches, nous semblons plus occupés que jamais. Le sociologue allemand Hartmut Rosa en parle dans son ouvrage intitulé Accélération : Une critique sociale du temps, dans lequel il décrit le paradoxe d’un monde dans lequel plus nous téléchargeons d’applications pour alléger le poids quotidien de nos vies plus cela semble rajouter à la surcharge.

Comme l’écrit Rosa, le « tempo de la vie » a augmenté et, avec lui, le stress, le chaos et le manque de temps… Dans presque tous les domaines de la vie sociale, la technologie offre des gains considérables en termes de temps, mais nous en manquons toujours. L’une des remarques de Rosa est que la technologie a ouvert de nouvelles possibilités dont nous n’aurions jamais pu rêver auparavant, mais cela a ajouté de nouvelles complications. Cela illustre l’épée à double tranchant que représente la technologie. Comme les travaux peuvent être exécutés (théoriquement) plus rapidement, nous en prévoyons encore plus. On met relativement peu de temps pour répondre à des courriers électroniques et ainsi on s’attend également à ce qu’on nous répondent rapidement. Ce qui nous fait donc réagir en conséquence.

Certes, les applications qui nous aident à booster notre productivité, entre autres, peuvent nous aider à accomplir des tâches plus efficacement, mais bon nombre d’entre elles sont des tâches que nous n’aurions pas effectuées auparavant. Considérez, par exemple, la manière dont la structure de liens hypertextes d’Internet a changé la façon dont nous recherchons des informations. S’il a sans doute contribué à démocratiser l’information et à gagner du temps par rapport à la visite d’une bibliothèque, il a également ouvert une myriade de dédales d’informations potentiels dans lesquels il est facile de se perdre. Qui n’a pas commencé la recherche d’une statistique, pour finalement se retrouver en train de regarder une vidéo musicale sur YouTube ?

La gestion du temps reste une question d’organisation, pas de technologie

Est-ce une fatalité que de se dire que nous n’avons pas assez de temps en une journée et que même les nouvelles technologies n’y peuvent rien ? On constate que le temps que l’on gagne grâce à l’aide de la technologie, on le perd en utilisant encore plus la… technologie ! En fait, gérer son temps relève de l’organisation et ce n’est pas une questions d’outils mais plutôt de savoir hiérarchiser ses tâches et de bien allouer le temps. Le fait que la technologie nous fait gagner du temps est avéré mais il faut savoir comment en profiter et l’utiliser à bon escient.

Lorsque que vous organisez votre temps, vous augmentez non seulement votre capacité à gérer efficacement vos tâches quotidiennes, mais vous augmentez également vos chances de mettre le temps là où ça compte vraiment : vers les objectifs qui comptent dans votre journée. Se fixer des objectifs est un préalable indispensable à une gestion efficace du temps. Si vous ne savez pas ce que vous visez, vous risquez de perdre votre temps à tourner en rond. Si vous voulez gérer votre temps efficacement et réaliser les objectifs que vous vous êtes fixés, une bonne organisation et une ligne directrice claire sont essentielles.

Définissez activement vos objectifs en décidant exactement ce que vous voulez, quand vous le voulez et pourquoi vous le voulez. Vous devez être absolument précis lorsque vous faites cela. N’ayez pas peur d’écrire exactement ce que vous voulez, jusqu’au moindre détail, et vous pouvez également définir des objectifs hebdomadaires ou mensuels.

La matrice Eisenhower

En 1994, Stephen D. Covey a publié un livre intitulé Les Sept Habitudes des Gens Efficaces , dans lequel il a présenté un système de gestion du temps mis en place par Dwight D. Eisenhower, ancien Président des États-Unis. Ce système répartit les activités en quatre quadrants en fonction de deux facteurs: l’urgence et l’importance.

Ainsi, dans votre journée, une tâche peut être classée en fonction de ces deux facteurs. Ils sont comme suit:

Quadrant 1Urgent et important (les tâches que vous devez faire immédiatement)

Quadrant 2 Important, mais pas urgent (les tâches que vous programmerez pour plus tard)

Quadrant 3Urgent, mais pas important (les tâches que vous devriez déléguer à quelqu’un d’autre)

Quadrant 4 Pas urgent et pas important (les tâches que vous devriez éliminer)

Lorsque vous appliquez ces pratiques à votre vie professionnelle et personnelle, vous êtes en mesure de planifier et d’augmenter votre efficacité. Vous voulez pouvoir gérer votre travail avec votre temps disponible pour éviter de tergiverser, ce qui contribuera ensuite à réduire le stress.

L’apprentissage des principes de planification, de hiérarchisation des tâches, de délégation et de planification vous aidera à voir les choses à faire pour réussir. Ceci est une matrice simple pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Sortir de La culture de l’immédiateté

Les apports de la technologie, notamment à l’entreprise, sont légion. La classe virtuelle, collaboration et travail en temps réel sur des documents accessibles partout dans le monde, l’organisation des réunions (vidéoconférences), l’automatisation de tâches répétitives, sont l’illustration de choses qui nous font gagner du temps grâce à la technologie. Mais le revers de la médaille est l’émergence d’une culture de l’immédiateté. On veut tout, tout de suite et cela crée ce sentiment d’urgence qui nous donne cette sensation que le temps nous manque souvent. Il faut donc redéfinir la notion de temps dans nos sociétés modernes hyper-connectés. Pour reprendre le bon rythme, il faut remettre l’humain au centre de la réflexion et surtout une meilleure formation aux nouvelles technologies pour ne pas être submergé par elles.

>> Pour en savoir plus sur nos formations personnalisées, contactez-nous !

Rana Ramjaun, le 29 mars 2019
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez la formation adaptée à votre situation
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.