Quel est l'objet de votre recherche ?

Les Objectifs et les Missions du PIC

L’État a lancé un Grand Plan d’investissement 2018-2022, doté d’une enveloppe de 57 milliards d’euros sur une durée de cinq ans. Parmi les priorités de ce plan d’investissement, il y a la volonté d’édifier une société de compétences. Le but étant de faciliter l’accès à l’emploi et à la formation des chômeurs de longue durée très peu qualifiés. Il s’agira également de les préparer à la transformation des modes de travail, notamment causée par l’utilisation du numérique. La mise en œuvre se fera à travers le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC). Il sera porté par les services de l’État en coopération avec les Régions. Les formations MyConnecting s’inscrivent dans cette démarche de préparer les collaborateurs à la transition numérique et de leur proposer un accompagnement et un soutien pendant leur formation. En outre, nous leur proposons des parcours personnalisés et au cœur de leur travail.


Les objectifs du PIC

Le PIC financera, à hauteur de 14,6 milliards d’euros, des actions ayant pour objectif le développement des compétences, en particulier, des demandeurs d’emploi de longue durée, très peu qualifiés, et des jeunes sans qualifications pour faciliter leur accès à l’emploi. Le financement concernera :

  • Un million de places de formation pour les chômeurs peu qualifiés
  • 470 000 actions pour les jeunes décrocheurs
  • 330 000 actions de préparation aux dispositifs d’alternance
  • 250 000 actions de Formation ouvertes et à distance (FOAD) non ciblées sur un public particulier

Afin de gagner en efficacité, cet effort de financement sera accompagné d’actions visant à favoriser une transformation rapide des systèmes de formation professionnelle. Il s’agit de faire en sorte que la valeur ajoutée des parcours de formation soit décuplée. Le but est aussi de s’assurer que ces parcours soient efficients. Pour ce faire, on compte sur la mise en place d’un système d’information unique de la formation professionnelle et sur l’innovation des outils et des méthodes de transmission du savoir. Par ailleurs, il s’agira aussi d’accompagnement des personnes les plus vulnérables avant, pendant et après leur formation. De plus, celle-ci sera axée sur les acquis professionnels et les compétences attendus par les recruteurs.



Qualité et efficacité

Pour s’assurer que les formations offertes soient de qualité et qu’elles remplissent l’objectif fixé, c’est-à-dire d’avoir des taux de retour à l’emploi élevés, l’accent sera mis sur :

  • Des formations longues et qualifiantes, qui dans le temps vont améliorer l’accès au marché de l’emploi
  • Un accompagnement individualisé des personnes qui vont être formées, en amont et en aval de la formation elle-même
  • L’évolution du système de formation professionnelle. Les programmes de formation devront prendre en considération et anticiper les transformations des métiers et les besoins de compétences. En effet, 40% des travailleurs sont menacés par l’automatisation de leur métier et 50% des emplois existants seront transformés d’ici 10 ans. La formation en situation de travail tout comme les usages numériques devront être intégrés aux nouvelles approches pédagogiques


Formation : Structurée autour de l’apprenant

Les personnes formées ainsi que leurs besoins seront au cœur du système. Les parcours seront personnalisés et les organismes de formation devront se mettre à la page en ce qui concerne les nouveaux modes de travail. De ce fait, ils devront intégrer à leurs programmes pédagogiques des outils qui favoriseront la transition numérique.
Afin d’optimiser les parcours individualisés, une étape consacrée à la découverte des métiers sera intégrée. Celle-ci vise à cibler les carences en compétences et en connaissances.
Le PIC prévoit également une série de mesures pour consolider et favoriser ces parcours « sur mesure ». Il y a notamment une évaluation en ligne des compétences numériques et des savoirs de base. En outre, une orientation en fonction des besoins des entreprises et un accompagnement vers l’emploi sont prévus.
Les formations de longue durée seront mises en avant dans le cadre de ce Plan. En effet, elles ont plus d’impacts à long terme sur l’emploi, sur les salariés, sur la productivité et sur la lutte contre le chômage.


Accompagnement et soutien

Les demandeurs d’emploi, en particulier ceux considérés comme fragile durant leur formation, bénéficieront d’un accompagnement afin d’éviter les décrochages, d’anticiper les recherches d’emploi et, le cas échéant, d’intervenir comme médiateur entre le formateur et l’apprenant.
La valeur ajoutée de chaque organisme de formation sera disponible de façon transparente aux personnes à la recherche d’un emploi via un indicateur de performance. Ce dernier s’inspirera de l’indicateur de valeur ajoutée des lycées en France.
Plusieurs autres mesures sont prévues :

  • Développement du système de certification des organismes de formation
  • Faciliter les procédures pour les demandeurs d’emploi en mettant à leur disposition une interface et des services numériques en phase avec leurs besoins
  • Développer les formations à distance
  • Financement de projet d’expérimentations innovantes qui permettront de développer de nouvelles modalités d’apprentissage
  • Développement des compétences relationnelles


Orientation des jeunes

Le PIC permettra de conforter le dispositif Garantie jeunes. Il permet d’accompagner les jeunes en situation précaire vers l’emploi et la formation. Grâce au plan, le cap des 100 000 jeunes pris en charge chaque année pourra être franchi. En outre, il pourra financer une extension du dispositif d’accompagnent de Pôle emploi à 25 000 jeunes supplémentaires par an.
En ce qu’il s’agit des jeunes qui ne sont pas accompagnés par le Service Public de l’Emploi (SPE), des appels à projet seront lancés afin que des solutions efficaces soient trouvées pour diminuer de moitié leur nombre.


Compte personnel de formation

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un des grands sujets de la réforme. Il s’agira, dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, de créer une nouvelle application pour le CPF. Elle permettra aux actifs et aux personnes en recherche d’emploi de pouvoir consulter les heures figurant sur leur compte. De plus ils auront des informations sur les offres d’emploi, sur les formations disponibles près de chez eux et sur le financement de leur formation.


Soutenir les transitions numériques et écologiques

Comme énoncé précédemment, il y a la volonté d’accompagner les jeunes faiblement qualifiés dans des formations qui vont les préparer et les orienter vers les métiers du numérique. La maintenance informatique, administration des réseaux ou encore la dimension sécurité sur le web, entre autres, en font partie. Ainsi le programme #10knum vise à offrir 10 000 formations en ce sens, avec la contribution de Pôle emploi et des Missions locales.
Avec le programme #10kverts, 10 000 formations seront proposées pour accompagner les métiers de la transition écologique, notamment les métiers de l’assainissement et du traitement des déchets ou ingénieurs et cadres de la distribution d’eau.


PIC : Actions régionales

Des actions régionales qui s’inscrivent dans une démarche de proximité avec les territoires permettent déjà en 2018 de financer plus de 149 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi et de jeunes faiblement qualifiés. Ces formations viennent s’ajouter à celles que financent les Régions et Pôle emploi chaque année. En ce qui concerne la période 2019-2022, des Pactes d’investissement dans les compétences seront conclus avec les Régions.

 

Des formations qui répondent aux ambitions du PIC

Les formations MyConnecting sont en droite ligne avec les ambitions affichées par le Plan d’investissement dans les compétences. La logique de proximité avec le quotidien de la personne formée, en situation de travail, est déjà très présente dans notre démarche. De même, nous proposons des parcours personnalisés ainsi qu’un accompagnement tout au long de la formation. En effet, un coach est présent pour s’assurer que tout se passe le mieux possible. Le développement des compétences des collaborateurs et leur adéquation avec les métiers de demain sont des préoccupations majeures de MyConnecting. Ainsi, nos formations digitales sont taillées pour répondre à ces transformations des modes de travail.


Pour tout savoir sur les formations MyConnecting, remplissez vite notre formulaire.

En savoir plus sur les formations Myconnecting