Digitalisation des postes de travail : 3 défis à relever

Digital

De plus en plus, les postes de travail traditionnels se transforment en « digital workplace » : poste de travail numérique. Si certains ont parfaitement réussi cette transition, tout le monde n’a pas autant de facilité à passer le cap. Ainsi, la formation a pour rôle d’accompagner salariés et entreprises vers ce changement, que ce soit pour utiliser de nouveaux outils, adopter la méthode du « Cloud » ou tout simplement suivre le rythme effréné de cette digitalisation qui constitue notre quotidien.

1er défi : sensibiliser l’ensemble des salariés à la protection des données

Depuis l’invention du Cloud, qui permet le stockage de données non plus uniquement sur un disque dur local mais aussi (et parfois exclusivement) sur des serveurs web, l’internaute entretient une nouvelle relation avec ses données. Cette nouvelle relation et ces nouvelles méthodes de stockage nécessitent une véritable sensibilisation à la sécurité des données manipulées. Tout salarié amené à manipuler et livrer des données personnelles en ligne doit connaître les outils et règles de base afin de les protéger. Entre fuite et utilisation frauduleuse des données, la formation se doit de munir les entreprises contre les dangers d’Internet.

À ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur le nouveau Règlement Général de Protection des Données qui entrera en vigueur le 25 mai prochain et transformera profondément la manipulation des données personnelles par les entreprises.

2ème défi : créer du renouvellement permanent des compétences digitales

Les applications digitales représentaient en 2016 un marché estimé à pas moins de 1300 milliards de dollars. En 2021, elle sera de 6300 milliards. Avec de tels chiffres, inutile de préciser à quel point l’évolution des applications est importante. Il est donc tout aussi important de se former pour apprendre à les utiliser. Combien d’entreprises pensent à installer les nouvelles versions à temps, au lieu de repousser le moment de l’installation ? Combien trouvent les mises à jour inutiles ? C’est pourquoi la formation doit permettre aux entreprises de se tenir au courant, de prendre l’évolution digitale non pas à contre-courant mais au contraire, d’avancer côte-à-côte avec elle.

La formation professionnelle doit pouvoir « apprendre à apprendre ». C’est l’objectif visé.

3ème défi : développer les compétences collaboratives

Parce que digital ne veut pas dire individuel, la digitalisation du poste de travail ne signifie pas non plus arrêter de travailler en collaboration. Le tout est d’optimiser le temps et le travail, et non pas d’apprendre à tout faire tout seul.

Entre les réunions virtuelles, les échanges de ressources, la collaboration en temps réel ou différé sur des documents partagés en ligne… le poste de travail digitalisé est profondément collaboratif. Il nécessite simplement de réapprendre à travailler en équipe grâce à de nouveaux outils. C’est un autre des défis de la formation, qui doit être relevé main dans la main avec les managers ; ils devront « donner l’exemple et organiser le bon transfert des compétences digitales collaboratives en situation de travail ».

Pour mettre nos formations sur le digital au profit de votre entreprise, remplissez notre formulaire i-dessous :

>> Pour mettre nos formations sur le digital au profit de votre entreprise, remplissez notre formulaire !

Source : Focus RH

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page