Intelligence artificielle : repenser la gestion des RH

Intelligence artificielle : repenser la gestion des RH

La planification stratégique des ressources humaines, avec l’utilisation grandissante de l’intelligence artificielle, est devenue incontournable pour les entreprises. Le département des ressources humaines doit penser à intégrer à son quotidien les multiples opportunités qu’offre l’intelligence artificielle. Que ce soit dans le recrutement, la gestion des effectifs, la communication interne ou encore l’analyse et le traitement de grandes quantités de données, l’IA promet de révolutionner la gestion des ressources humaines. Il est important également de faire un état des lieux des compétences disponibles au sein de l’entreprise et veiller à planifier l’acquisition de compétences pour aider les collaborateurs à faire face aux changements causés par le numérique et l’intelligence artificielle.

POINTS ESSENTIELS

  • Des outils d’analyse de Big Data permettront d’anticiper les besoins des collaborateurs 
  • Libérées des tâches répétitives et chronophages, les RH pourront consacrer plus de temps à  « l’humain » 
  • Les recruteurs auront la possibilité de traiter les candidatures les plus pertinentes
  • L’analyse de données permet aux RH de personnaliser le service aux employés
  • Un DRH « augmenté » grâce aux nombreux apports de l’intelligence artificielle
  • Prédire le comportement des futures recrues avec une immersion en 3D dans l’environnement de travail
  • MyConnecting aide les entreprises à faire adopter la technologie au sein des entreprises en utilisant le service RH comme moteur dans la formation des salariés 

Smart data

Les datas générés par les employés d’une entreprise et analysés par des intelligences artificielles vont permettre au département des ressources humaines d’intervenir plus efficacement auprès d’eux. Les RH pourront recevoir des notifications dans des moments appropriés et ainsi intervenir plus efficacement et anticiper les besoins des collaborateurs. Cela est bénéfique non seulement aux salariés mais également à toute l’entreprise. En outre, les managers peuvent être alertés en temps réel sur les problématiques que rencontrent leurs équipes, en se basant sur des données décryptées par l’IA. De la baisse de motivation aux besoins en compétences en passant par les problèmes de communication interne, le manager pourra avoir ces informations et intervenir auprès de ses collaborateurs.

Plus d’humain avec l’automatisation

La notion d’automatisation a toujours suscité de la crainte ou de l’appréhension chez les gens. On ne peut s’empêcher de penser à la disparition potentielle d’emplois et des tâches effectuées par les humains.  Certes, on peut s’interroger sur l’impact de l’automatisation sur le travail des salariés, mais il ne faut pas passer à côté des opportunités qu’elle offre et qui sont bien réelles. Aussi paradoxale que cela puisse paraître, l’automatisation va faire émerger plus « d’humain » dans le travail et à plusieurs niveaux. Dans la plupart des cas, il ne s’agit pas de remplacer l’entièreté de l’activité humaine mais uniquement les tâches répétitives et prédictives. Par conséquent, libérés des tâches répétitives et chronophages, les employés peuvent se focaliser sur du travail à plus forte valeur ajoutée et sur le relationnel.

L’IA pourra assister l’humain dans des tâches dont il est incapable de réaliser, en particulier le traitement et l’analyse quasi immédiate d’une importante quantité de données. Ces informations constituent une aide à la décision et serviront de complément dans le travail.

Recrutement 3.0

L’intelligence artificielle est en train de bousculer les pratiques du recrutement. Même si son utilisation comme dans d’autres secteurs en est à ses balbutiements, de nombreux avantages s’offrent aux recruteurs. D’abord, face à la masse des candidats, l’intelligence artificielle, au travers d’algorithmes, facilite le « sourcing » (recherche et identification de candidats potentiels). L’objectif est de retrouver les profils idoines avec un panel de compétences recherchées. La capacité d’analyse des outils dotés d’IA permet de traiter le Big data pour affiner la sélection et de disposer d’informations plus pertinentes dans le but de trouver le candidat idéal. Ensuite,grâce aux chatbots programmés pour répondre à la fois aux candidatures souvent laissées sans réponses et aux demandes d’informations fréquemment faites par les candidats. Les recruteurs peuvent également bénéficier des analyses de données telles que les mots choisis par le candidat et ses expressions faciales pour mieux connaître les traits de sa personnalité. Enfin l’utilisation de l’IA promet de réduire les jugements biaisés lors de l’exercice de recrutement. En effet, le recours à l’IA permettrait d’éliminer les préjugés liés à l’âge, le genre, le milieu social et le niveau académique dans la sélection de candidats.

Prédire les comportements des futures recrues

Selon le « think tank » européen IDATE DigiWorld, spécialisé dans l’économie numérique, les médias, l’internet et les télécommunications, le marché de la réalité virtuelle devrait connaître une expansion considérable. D’ici 2020, il devrait atteindre les 20 milliards contre 2,5 milliards en 2016. Le développement de la réalité virtuelle et les innovations dans les outils numériques vont permettre de prédire comment les futures recrues vont se comporter et interagir avec l’environnement de l’entreprise. Cela se fait grâce à une immersion dans l’univers 3D de leur environnement de travail ce qui va permettre de faire une évaluation en conditions réelles de leur futur poste.

Communication interne

Un des apports de l’intelligence artificielle dans la gestion des ressources humaines concerne la communication interne en entreprise, entre les RH, la Direction et les employés. Les entreprises ont tout intérêt à redéfinir leurs processus de communication afin de réduire les demandes répétitives. Ainsi, le temps gagné servira aux échanges plus importants et productifs. D’ailleurs des études en la matière montrent que la communication prend jusqu’à 70% du temps des responsables RH. Grâce à des outils dotés d’IA, la communication interne en entreprise pourra être débarrassée de tout ce qui est automatisable et profiter du temps gagné pour se consacrer à des missions à plus forte valeur ajoutée. La tête d’affiche de ces outils est le « chatbot », appelé aussi « agent conversationnel ». C’est un logiciel programmé pour simuler une conversation en langage naturel. Ces chatbots peuvent traiter des questions et des requêtes automatiquement. Ainsi, des questions habituellement posées aux RH relatives aux jours de congé ou aux procédures à suivre pour bénéficier d’un avantage,pourront être traitées instantanément par ces chatbots.

Personnaliser le service aux employés

Au-delà des réponses automatiques aux questions posées, l’intelligence artificielle pourra transmettre la bonne information à la bonne personne, au moment opportun. On parle souvent de « prédictif » lorsqu’on évoque l’intelligence artificielle. En effet, grâce à l’analyse de l’activité des collaborateurs, on peut prévoir les informations ou contenus qui vont les intéresser. Les besoins, les attentes, les motivations ou les désirs des employés sont divers et variés. Dans les grandes entreprises, il est très compliqué d’adapter ou de personnaliser la relation avec chaque employé. Les RH pourront bénéficier de systèmes complexes dotés d’IA qui vont traiter des données et mettre à disposition des informations qui leur permettront de mieux suivre et comprendre les salariés. Ainsi, ils peuvent les tenir informer des perspectives d’évolution, leur suggérer des formations et faire des retours sur leur travail.

Vers le DRH augmenté grâce à l’intelligence artificielle ?

Le DRH, loin de disparaître, verra son métier se transformer. La « machine » n’est pas près de le remplacer de sitôt. L’intuition et l’émotion sont des facultés essentielles qu’il maîtrise et qui sont indispensables dans la gestion des ressources humaines.  Outre cela, il se voit transformer en « DRH augmenté » grâce aux nombreux apports de l’intelligence artificielle. Que ce soit dans le recrutement, la gestion de paie, la gestion de la performance, l’automatisation des tâches répétitives et chronophages ou l’aide à la décision que lui procure l’IA, le DRH voit ses capacités de gestion s’accroître grandement. De plus, il pourra se consacrer davantage aux fonctions relationnelles et humaines. Toutefois, les RH doivent rester vigilantes et faire preuve d’éthique quant à l’utilisation de l’intelligence artificielle.

Réussir sa transition digitale

MyConnecting aide les entreprises à faire adopter la technologie au sein des entreprises en utilisant le service RH comme moteur dans la formation des salariés. Il est important d’avoir un bon mélange d’humain et de technologie pour être en phase avec les changements provoqués par la digitalisation et notamment l’intelligence artificielle. Le développement des compétences des collaborateurs et leur adéquation avec les métiers de demain sont des préoccupations majeures de MyConnecting. 

>> Pour en savoir plus sur nos formations au Digital, contactez-nous !

 

 

Rana Ramjaun, le 12 décembre 2018
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Trouvez LA formation adaptée à vos besoins

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.