Webinaire exclusif sur le management hybride !

Webinaires

Management hybride : Faire des managers les meilleurs alliés de vos talents

Qu’est-ce que le management hybride ? Comment manager des équipes hybrides qui se retrouvent en partie à distance et en partie au bureau ? Comment favoriser l’intelligence collective même à distance tout en embarquant les équipes ? Ce seront les questions, entre autres, qui ont été abordées lors de notre webinaire exclusif le 28 janvier 2021 à 14h15. Nos experts Damien Michel, Directeur du développement et Expert compétences et Julien Chaouat Gosse, Formateur-Coach en développement personnel et communication, ont parlé des enjeux et des craintes suscité par ce nouveau contexte de travail, des bonnes pratiques pour faciliter un management hybride efficace qui favorise l’émergence d’une intelligence collective ainsi que des leviers de réussite.

Le télétravail rentre dans les mœurs

Le télétravail fait désormais partie du quotidien d’un très grand nombre de français, conséquence du confinement imposé par le gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus. Pour répondre à ces nouvelles exigences, le choix d’un management hybride s’est imposé de lui-même afin de pouvoir manager dans la complexité.

Il y a un changement culturel qui s’opère en France. Alors que le télétravail suscitait quelques craintes de la part des managers, ces derniers ont pu constaté de réels bénéfices en le mettant en place même si les entreprises ont été forcées de le faire. Maintenant à la fois les managers et les salariés voient le télétravail sous un meilleur jour.  

Types de management hybride

Le management classique et le management à distance ne font pas appel aux mêmes leviers que ce soit en matière de communication ou d’organisation mais se rejoignent sur certains points. Il faut que le manager qui dirige une équipe hybride fasse émerger son propre style de management dans lequel le management classique et celui à distance s’emboîtent au lieu de faire alternativement l’un ou l’autre style de management.

Les configurations types de management hybride et les risques associés :

Le manager à distance avec son équipe sur site : les risques associés sont l’isolement du manager, le surcontrôle managérial, une faible proximité, éloignement de la réalité terrain…

Manager isolé et collaborateurs isolés : difficulté dans la communication, moins d’échanges entre collaborateurs, cohésion d’équipe fragilisée.

Équipe partiellement à distance : management à deux vitesses entre ceux sur place et à distance.

Collaborateurs sur site et collaborateurs isolés : « oublier » les isolés, tâches couvertes en doublons, absences mal gérées

SOFT SKILLS : UNE FORMATION ADAPTÉE À VOS BESOINS



Les piliers du management hybride

Organiser l’activité de l’équipe hybride

Le management demande une organisation spécifique. IL ne faut pas tomber dans le piège d’avoir une organisation pour du management à distance une autre pour du management en présentiel. Il s’agira aussi de hiérarchiser les tâches mais également voir lesquelles peuvent être réalisées en télétravail.

Renforcer le management par objectif

Il faut plus s’intéresser aux résultats plutôt que la manière par laquelle on y arrive. Ce type de management s’oppose à celui plus classique qui se concentre sur les tâches. Les collaborateurs ont des objectifs à atteindre, à condition que ceux-ci soient réalistes et mesurables, et ainsi le focus est sur les résultats plus que sur les moyens ou les horaires de travail.

Arbitrer les demandes de télétravail

Parmi les nombreuses décisions que doit prendre le manager s’ajoute celle d’accepter ou non une demande de télétravail. Le confinement a permis un certain nombre de condition exceptionnelles (présence des enfants notamment) qui rentreront en ligne de compte lorsqu’il s’agira de valider une demande de travail à distance. Il faudra être également vigilant à ce que certains collaborateurs n’en abusent pas.

Renforcer l’attention sur les risques psycho-sociaux

Il faut être vigilant et faire attention aux risques psycho-sociaux (identifier les signaux faibles) qui peuvent prendre plusieurs formes. Le sentiment d’isolement peut engendrer les problèmes psycho-sociaux. Il peut également y avoir une perte de sens et de la démotivation.

Développer l’autonomie et responsabiliser

Le collaborateur ne doit pas être un simple exécutant. Il doit s’approprier ses objectifs et de ce fait cela va le responsabiliser.

Faire coopérer et collaborer

Un des risques d’une équipe hybride est de voir se déliter la cohésion d’équipe et le fait de favoriser la collaboration et la coopération entre collègues peut parer à cela.

Rendre chacun porteur d’une mission

Rendre les collaborateurs porteurs de projet va permettre de créer du lien entre eux. Cela contribue également à renforcer la cohésion d’équipe.

Mettre en place le télétravail : dimensions à évaluer

Avant de décider si on peut mettre en place le télétravail pour une équipe il faut se poser les questions suivantes afin de s’assurer que les conditions soient réunies pour continuer à maintenir un niveau d’efficacité et de productivité excellent :

  • Quelles sont les tâches réalisables en télétravail ?
  • Quels impacts sur le service ?
  • Quels sont les savoir-faire de l’équipe ?
  • Quels sont les savoir-être de l’équipe ?  

Manager la compétence

Il s’agit de poser le cadre pour laisser s’exprimer les talents. Les managers doivent se mettre au service de leur équipe. Ensuite, il faut cartographier les talents pour pouvoir mettre en place un plan de développement des compétences efficace

Renforcer le mode projet

Que ce soit pour des clients internes ou externes, le mode projet permet de d’activer les compétences des collaborateurs tout en avançant ensemble vers un même objectif. Cela permet également d’apporter un sentiment de responsabilisation plus forte chez le collaborateur et plus de performance que le manager peut encadrer et optimiser.

Maîtriser le flux d’information

Il faut avoir les bons outils de communication et de collaboration afin de maîtriser le flux d’information pour des équipes hybrides. Il faut éviter le trop plein d’outils pour justement se préserver des déperditions dans la communication qui doit encore plus être maitrisée dans le cas d’une équipe qui a des collaborateurs en partie à distance et en partie en présentiel.

Autre élément important c’est de former les collaborateurs à l’utilisation des outils, tels Teams par exemple, afin de pouvoir mettre en place une collaboration efficace.

>>Pour en savoir plus sur nos formations soft skills, contactez-nous !

Haut de page