5 tendances RH à surveiller en 2021

Divers

Comment entamer 2021, après avoir connu des situations de crise sans précédant durant l’année écoulée ? Quelles seront les grandes tendances RH en 2021 afin de relever la tête et avancer ? Résilience, intelligence émotionnelle, digitalisation… semblent en être les maîtres-mots.

Nul ne peut ignorer l’impact considérable qu’a eu le Covid-19 sur l’activité économique et la manière de travailler des entreprises cette année. Recours, au pied levé quasiment, au télétravail, confinement, chômage partiel, la pandémie a marqué notre façon de vivre et de travailler.

En outre, la crise engendrée par le coronavirus, à la fois sanitaire et économique, a rendu plus que jamais essentielle la transformation numérique. Alors que beaucoup d’entre nous pensaient que cette situation serait temporaire, elle semble perdurer et on devra composer avec cette nouvelle donne. Ainsi, les entreprises, en particulier les services de ressources humaines, préparent déjà 2021 et certaines tendances semblent sortir du lot.

Quel rôle pour les RH dans un proche avenir ?

Les ressources humaines se sont trouvées dans une position unique avec l’apparition de la pandémie et de la crise sanitaire qui continue à impacter nos vies. Le confinement général imposé par le Gouvernement a obligé les entreprises à mettre à contribution leur capacité d’adaptation pour ne pas courir le risque de mettre la clé sous la porte. Ainsi, les ressources humaines sont devenues de plus en plus important dans la planification de l’évolution de l’expérience de travail. Les travailleurs à distance ont des désirs et des besoins différents de ceux d’une équipe soudée dans un espace de bureau. Il faut développer ou améliorer le savoir-faire en matière de travail à distance. Il s’agira également de redoubler d’efforts pour planifier, développer et soutenir les employés en télétravail.

Autre chantier auquel il faudra s’attaquer pour les entreprises, c’est la transformation digitale, qui a pris un grand coup d’accélérateur avec la situation que nous vivons actuellement. Les RH sont les fers de lance de la digitalisation qui devra se faire dans la transparence en consultation avec toutes les parties prenantes.  

Voici les autres tendances qui se profilent pour les entreprises et les ressources humaines en 2021.

1. Faire preuve d’agilité

Le besoin des entreprises d’être agiles signifie de perfectionner leur capacité à s’adapter et à prendre de nouvelles directions lorsque les paradigmes sociaux, culturels et économiques changent, et nous avons déjà assisté à de multiples changements de paradigme en 2020. Les responsables RH, étant les mieux placés pour le faire, seront amenés à conseiller leurs organisations sur sur la manière de s’adapter avec succès à des environnements changeants, d’autant plus que les employés ont des attentes de plus en plus élevées envers les entreprises et de leur direction pour résoudre les problèmes à la fois d’ordre social mais également culturel. La véritable agilité minimise le risque de se laisser submerger par les problèmes protéiformes qui peuvent survenir tout en augmentant la capacité d’adaptation des équipes afin de faire face à de nouveaux obstacles en 2021.

2. Développer la capacité de résilience

La résilience, comme nous le savons tous plus que jamais en ces périodes troubles, est la capacité de se remettre et de faire face aux difficultés d’une crise. Après cette année 2020 qui aura était bouleversante à plus d’un titre pour les salariés et pour les entreprises en général, la résilience sera un des maîtres-mots en 2021. Dans le milieu professionnel, la résilience des entreprises est la capacité à s’adapter rapidement aux perturbations, aux épreuves et aux échecs, tout en maintenant son activité économique et en protégeant les collaborateurs, les actifs et la valeur globale de la marque. La résilience de l’entreprise va au-delà de la simple reprise après une situation chaotique mais implique de savoir, pour elle et ses collaborateurs, prendre du recul, analyser et comprendre pour pouvoir rebondir et se projeter dans l’avenir.

Cela comprend la formation des cadres sur la façon de traverser les moments difficiles, mettre à disposition plus de ressources pour soutenir mentalement les collaborateurs et continuer de réfléchir à de nouvelles stratégies de travail à domicile.

3. Accroître le niveau de quotient émotionnel (QE)

L’intelligence émotionnelle, tout comme les soft skills en général, trouve toute la considération qu’elle mérite après cette succession d’épreuves qu’il a fallu surmonter. En effet, l’intelligence émotionnelle influence différents éléments qui contribuent à la réussite d’une entreprise et de ses employés : la performance, l’adaptabilité, la motivation, le relationnel, etc.

Les leaders avec un QE élevé peuvent reconnaître, comprendre et composer avec leurs propres émotions et celles des autres, et transformer ces réflexions en action. Même une fois cette pandémie mondiale passée, le stress ne diminuera probablement pas et les employés s’attendront – et auront besoin – de réponses qui les satisfassent. L’entreprise sera plus à même à gérer cela si elle possède à tous les niveaux de l’entreprise des collaborateurs et des leaders dotés d’un fort quotient émotionnel.

4. Investir dans les soft skills

Alors que le monde de l’entreprise devient de plus en plus mouvant et complexe, les «soft skills» (adaptabilité, persuasion, résolution des problèmes) offrent aux entreprises une certaine garantie de pouvoir continuer à avancer grâce à des collaborateurs qui auront le savoir-être nécessaire pour s’adapter, faire preuve d’agilité et collaborer avec succès. Déjà, en 2020,  une étude réalisée par Monster, indiquait que 85 % des recruteurs délaissent les «hard skills» au profit des «soft skills». Cette tendance ne fera que s’accroître en 2021.

Ainsi, au delà de rechercher des potentiels candidats à l’embauche pétris de soft skills, il faudra mettre en place des formations qui vont permettre aux collaborateurs d’acquérir ou de développer leurs soft skills.

Développez les soft skills dont vous avez besoin pour vous démarquer et être impactant au quotidien dans votre entreprise grâce à notre offre de formation MySoft, la formation soft skills à distance de MyConnecting. Vous pourrez choisir dans notre riche éventail de blocs de compétences opérationnels MyLab, afin d’acquérir les compétences clés pour être encore plus efficace, persuasif, serein, leader, entre autres, dans votre travail.

5. Avoir la tête dans le cloud !

Parmi les innovations attendues pour les RH en 2021, on note un recours plus conséquent au « cloud » qui est constitué de serveurs situés à distance et accessibles de n’importe où et à n’importe quel moment via une connexion Internet sécurisée et protégée.

Aujourd’hui, tout ce que nous savons et faisons réside dans cet espace quantique : des plateformes de streaming aux réseaux sociaux en passant par nos comptes bancaires.

Les services RH peuvent gérer les talents à distance et même accéder à des fonctionnalité via leur smartphone. Une plateforme RH basée sur le cloud pourra permettre de faire la gestion de paie, la gestion des congés et les absences, la collaboration en temps réel.

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page