E-commerce : 7 tendances de commerce en ligne

Digital

L’industrie du commerce en ligne est en constante évolution et les années à venir ne dérogeront pas à la règle. Plus que jamais, les commerçants créent et / ou améliorent leurs activités de commerce en ligne pour dénicher et atteindre les clients là où ils se trouvent. La pandémie mondiale et les conséquences des mesures drastiques qu’a dû prendre le Gouvernement (confinement, limitations de déplacement, fermeture sine die des commerces dits non-essentiels…) pour tenter d’endiguer la propagation du coronavirus ont poussé de nombreux consommateurs à se tourner vers les achats en ligne, ce qui a alimenté une formidable croissance dans le secteur.

L’arrivée de ces nouveaux acheteurs et de prestataires dans l’écosystème de la vente en ligne rend le commerce électronique de plus en plus compétitif. Il devient nécessaire de se former aux rudiments du e-commerce, avoir une bonne stratégie et être toujours à l’affût des tendances dans le domaine, pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. Pour aller plus loin, découvrez notre Formation e-commerce.

Voici 7 tendances e-commerce à suivre en 2021 et dans les années à venir.

1. La recherche vocale

Aujourd’hui, il y a de plus en plus de personnes qui utilisent des assistants vocaux comme Amazon Echo ou Google Home à leur domicile. Preuve en est, les ventes d’appareils à technologie vocale ne cessent de croître et connaissent un boom depuis 2019 (plus de 70% de hausse par rapport à 2018). Ainsi, tout comme de nombreux appareils connectés sont devenus des produits du quotidien pour un grand nombre de consommateurs, la recherche vocale sera de plus en plus privilégiée pour les achats en ligne.

2. L’e-commerce éthique et le re-commerce

Le marché de la seconde main (re-commerce) devient de plus en plus à la mode grâce à l’envie des consommateurs de faire de bonnes affaires et de consommer plus responsable. Les prévisions pour cette année annoncent une croissance de 42% pour le marché de l’occasion. Dans la même veine, l’éthique sera très présente dans les habitudes de consommation du commerce en ligne. On note que les acheteurs ont un plus grand intérêt pour les valeurs véhiculées par l’entreprise ou la marque que les produits eux-mêmes. De plus, les changements dans le paysage économique, culturel et social dans de nombreux pays du monde ont déplacé l’attention vers la fabrication de produits qui protègent l’environnement. La pléthore de choix disponible avec le commerce en ligne fait que l’éthique devient un critère déterminant dans le choix des internautes.

3. La réalité augmentée

La réalité augmentée (RA) a complètement changé la donne pour l’e-commerce. Avec ce type de technologie, les acheteurs peuvent vraiment voir l’article qu’ils achètent, ce qui les aide grandement dans le processus de décision lorsqu’ils font leurs achats. La RA change vraiment l’expérience d’achat dans plusieurs secteurs, tels que la mode et la décoration intérieure, et devrait continuer à s’étendre à d’autres, car le client peut avoir une meilleure idée de l’article sans le toucher ou le voir en vrai. C’est un excellent moyen pour les commerçants de combler le fossé entre le numérique et le physique. Shopify rapporte que les interactions avec des produits ayant un contenu RA ont montré un taux de conversion 94% plus élevé que les produits sans RA.

4. L’intelligence artificielle

Les outils dotés d’intelligence artificielle (IA) permettent au client d’avoir des expériences d’achat automatisées et personnalisées. L’IA collecte en permanence des données sur la manière dont un client fait ses achats, quand il achète et ce qu’il recherche dans un produit ou un service. Cela aidera les marques à doper leurs ventes et à augmenter leur taux de conversion, et leurs bénéfices.

5. Le paiement en plusieurs fois

Une nouvelle tendance se dessine quant à la manière de régler ses achats. En effet, le paiement en plusieurs échéances a la côte auprès des consommateurs. D’ailleurs les chiffres le démontrent : en France, 78% de personnes ayant adopté le paiement fractionné se disent prêts à changer d’enseigne afin de pouvoir régler leurs achats en plusieurs fois. De plus, un quart des Français a opté pour un paiement en plusieurs fois au cours de l’année 2020.

6. Achat direct sur les publicités vidéo sur les réseaux sociaux

L’utilisation des réseaux sociaux ne ralentira pas en 2021 et les marques commenceront à faire de la publicité de différentes manières sur des canaux tels que Facebook, TikTok et Instagram. Le social selling ne fait que s’intensifier.

Les marques ont déjà commencé à en tirer profit en plaçant des publicités dans les rubriques Story sur des applications comme Instagram et Snapchat, il ne s’agit donc que de la prochaine étape de l’évolution de la vente sur les réseaux sociaux. Cette année, nous avons vu Facebook lancer Instagram Shops et Shopify s’associer à TikTok.

7. L’essor des marketplaces (place de marché) locales

Tout comme les marketplaces e-commerce à l’échelle mondiale connus comme Amazon ou Alibaba sont en pleine croissance, les places de marché en ligne locales ont le vent en poupe et attirent de plus en plus de consommateurs avec leurs offres et leurs prix compétitifs

L’afflux moins important dans les boutiques depuis l’annonce du confinement et des restrictions de déplacement, a poussé plusieurs commerçants à se regrouper sur des marketplaces afin de compenser pour ce manque. Les libraires, par exemple, ont été très actifs en la matière et les marchés niches, tels que l’art et la mode, devraient voir cette tendance se confirmer. De 2019 à 2020, le volume d’affaires de ces marketplaces a augmenté de 50%. Selon l’étude, ce chiffre continuera d’augmenter en 2021.

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page