Manager de proximité : 5 compétences à développer

Soft skills

Dans beaucoup d’entreprises, la hiérarchie bien établie n’a plus trop la côte. La posture du chef qui donne des ordres à exécuter ou des objectifs à atteindre de façon assez impersonnelle et unilatérale est un concept dépassé. Les organisations tendent vers plus de verticalité et laissent plus de place aux managers de proximité. On préfère les dirigeants qui se rapprochent de leurs équipes en privilégiant les échanges et en créant du lien afin de les rendre plus efficaces, plus productifs et d’atteindre les objectifs fixés. Le manager de proximité accompagne et encadre son équipe au quotidien et traduit de manière opérationnelle les stratégies de l’entreprise pour les employés. Il assure également le rôle d’intermédiaire entre les dirigeants de l’entreprise et les employés.  

Manager de proximité : l’importance d’être formé

Souvent, le manager de proximité est promu à la tête d’une équipe sans vraiment être formé à l’art du leadership, de la gestion ou encore de la motivation. Par conséquent, il a besoin d’une formation ciblée, conçue sur-mesure, pour l’aider dans ce rôle.

Développez les soft skills dont vous avez besoin pour vous démarquer et être impactant au quotidien dans votre entreprise grâce à notre offre de formation soft skills et la formation MySoft, la formation soft skills à distance de MyConnecting. Vous pourrez choisir dans notre riche éventail de blocs de compétences opérationnels MyLab, afin d’acquérir les compétences clés pour être encore plus efficace, persuasif, serein, leader, entre autres, dans votre travail.

Vous apprendrez dans votre formation de Manager de proximité à, entre autres :

  • Gagner en légitimité
  • Prioriser et obtenir la performance
  • S’adapter aux différents profils
  • Adopter la posture coach
  • Gérer les conflits

TOUT SAVOIR SUR LA FORMATION MYSOFT

Voici 5 compétences à acquérir pour être un manager de proximité performant !

1. La communication

La communication est une compétence clé en entreprise de manière générale. Cela est particulièrement vrai pour les managers de proximité qui doivent être en mesure de bien communiquer avec leurs employés ainsi qu’à leurs supérieurs hiérarchiques. Bien communiquer, surtout dans une période où l’on peut avoir des collaborateurs en télétravail, c’est s’assurer de la bonne marche de l’équipe et du travail collaboratif tout en s’assurant que tous les membres se sentent bien dans leur travail. Le manager de proximité sert d’intermédiaire entre les employés et la Direction et doit être accessible pour être dans une démarche constante d’amélioration de la satisfaction des employés, tout en faisant autorité pour effectuer les tâches qui découlent de l’organisation.

2. L’organisation

Les compétences organisationnelles du manager sont au service de l’efficacité et de la productivité de l’équipe. Savoir utiliser les planificateurs, les calendriers, les outils de gestion du temps, entre autres, permet de booster la performance de l’équipe. Si un manager de proximité est bien organisé, ses collaborateurs sauront clairement ce qui est attendu d’eux au quotidien et à long terme.

Le manager se doit de structurer le travail de son équipe ce qui donne une certaine sécurité et de la sérénité aux salariés qui peuvent ainsi de concentrer sur les tâches à accomplir. Bien entendu, il ne s’agit pas de mâcher le travail des collaborateurs mais de leur donner un cadre, les ressources et une direction dans lequel aller afin qu’ils puissent fournir un travail de qualité tout en respectant les délais.

3. Résolution de conflits

Les conflits sur le lieu de travail sont inévitables mais peuvent néanmoins être gérés de manière constructive. Manager une équipe c’est composer avec différents types de profil et de personnalité. Gérer les conflits nécessite de l’intelligence émotionnelle, des techniques de résolution de problèmes et une bonne maîtrise de la communication. Mais les managers doivent également être en mesure de prévenir de manière proactive un conflit avant qu’il ne devienne un problème. Cela nécessite des compétences pour reconnaître les changements de comportement, la qualité du travail et la dynamique de groupe afin d’identifier les problèmes.

Ils doivent également savoir être à l’écoute de leurs collaborateurs, être capables de lire entre les lignes et d’aller au cœur du problème. Ensuite, ils peuvent aider les employés à trouver un terrain d’entente pour concilier leur conflit.

4. La motivation

Les managers les plus performants sont capables d’inspirer l’engagement, de reconnaître et de récompenser les contributions des autres et de guider les collaborateurs à compléter leurs tâches avec succès. Pour arriver à ces résultats, il faut développer sa capacité à motiver les autres. La motivation permet aux collaborateurs de se dépasser ou à faire des efforts supplémentaires afin de performer au-delà de ce qui est attendu d’eux.

5. Leadership

Les managers de proximité doivent servir de chefs de file pour leurs équipes et ils ont besoin de solides compétences en leadership pour atteindre leurs objectifs. Un bon manager est prêt à travailler directement avec les employés pour faire le travail correctement. La volonté de faire tout ce qui est nécessaire contribue également à instaurer la confiance avec les collaborateurs et renforce le sentiment de légitimité.

Un bon management de proximité implique de savoir déléguer des responsabilités aux membres de l’équipe tout en favorisant un certain degré d’autonomie chez chacun d’eux. Il faut également que les managers de proximité fassent le suivi afin de s’assurer que toutes les tâches déléguées sont accomplies à temps.

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page