Présentéisme : au travail mais pas vraiment !

Divers

Vous vous sentez obligé d’aller travailler même si vous êtes malade ou épuisé ? Vous êtes donc victime de présentéisme, un mal qui guette bon nombre de salariés et qui n’est pas sans conséquences pour les entreprises. Pour certaines personnes, il est préférable d’être vu tout le temps, même après les horaires habituels de travail, quitte à être improductif que de prendre des jours de repos lorsqu’ils s’imposent.

Qu’est-ce que le présentéisme ?

On pourrait définir le présentéisme comme le fait d’être assidûment présent au travail malgré un problème de santé physique ou psychologique. Théorisée aux États-Unis, cette notion de présentéisme, sur laquelle les chefs d’entreprises ne sont pas penchés contrairement à l’absentéisme, se révèle être un vrai frein à la productivité et coûterait, selon plusieurs études, plus d’argent à l’entreprise.

Dans le contexte de ralentissement économique des dernières années, de plus en plus de salariés hésitent à prendre un congé. Ils craignent de donner une image peu favorable d’eux-mêmes à la direction. Nous retrouvons ainsi des employés qui :

  • se rendent au travail alors qu’ils sont malades
  • restent bien plus tard que nécessaire pendant la semaine de travail
  • se connectent ou répondent à des mails pendant leurs congés
  • continuent à travailler à domicile le week-end ou à leur retour à la maison
  • répondent aux e-mails tard dans la nuit pour rester au courant des tâches en cours

La réalité de ce surengagement est le présentéisme sur le lieu de travail. Et ce n’est pas une bonne chose. Bien que cela puisse offrir des avantages à court terme, à long terme, cela peut amener les membres de votre personnel à devenir anxieux, déprimés et trop stressés. Ceci, à son tour, conduit à une diminution de la productivité.

Types de présentéisme

On distingue trois types de présentéisme :

  • le présentéisme contemplatif ou absentéisme moral consiste à être présent au travail mais à faire autre chose que travailler pour son employeur
  • le présentéisme stratégique consiste à rester tard le soir pour se faire bien voir en montrant sa motivation au travail ;
  • le surprésentéisme consiste à travailler même quand son état de santé est dégradé et exigerait un arrêt maladie. Le surprésentéisme désigne aussi parfois le fait de faire des heures supplémentaires sans être payé.

Quelles sont les causes du présentéisme ?

Qu’est-ce qui pousserait les employés à faire preuve de présentéisme ? On constate qu’il a différentes raisons qui influenceraient cette habitude chez les salariés dépendant de leur situation ou ambition. Cela va de la peur du jugement à la crainte de perdre son emploi en passant par la stratégie de recherche d’une promotion. En France, le travail et considéré comme très important. Bon nombre de personnes se définissent par rapport à leur travail. Beaucoup de personnes regardent beaucoup la corrélation entre entre travail et horaires : on est bon et travailleur que si on reste longtemps au bureau. Ainsi, la pression culturelle est très forte et influencent le comportement de certaines personnes. Parmi les autres causes identifiées dans les différentes recherches sur le sujet on trouve :

  • La peur de perdre son emploi (exacerbée dans ce contexte de crise sanitaire)
  • Une insécurité financière
  • Une culture d’entreprise et/ou managériale
  • Pression perçue de la direction
  • Stress lié au travail
  • Manque de jours de congé de maladie disponibles ou refus de prendre des jours de vacances pour maladie
  • Sentiment d’être irremplaçable sur son lieu de travail
  • Augmenter ses chances d’avancement professionnel

Quelles conséquences ?

Une des plus grosses conséquences pour l’entreprise est la baisse de productivité de la part des employés qui sont en situation de présentéisme. Au delà de cela, le constat des recherches sur le sujet est sans appel : le présentéisme a divers effets néfastes sur l’entreprise, mais également sur ses salariés :

  • perte de motivation et in fine perte de sens
  • augmentation du stress au travail et des risques de surmenage
  • qualité de travail amoindrie
  • erreurs dans l’exécution des tâches
  • dégradation de l’ambiance de travail
  • contamination des collègues en cas de maladie contagieuse

Lutter contre le présentéisme

Quelle que soit la raison du présentéisme des employés, il incombe aux employeurs de prendre des mesures positives lorsqu’ils s’attaquent à ce problème. Ne pas le faire pourrait nuire à la productivité, au moral et exposer les employés à de plus grands problèmes à long terme. Parmi les mesures qui peuvent être prises, on note :

  • Les entreprises doivent s’assurer que la santé des employés tient une place de choix dans leur culture organisationnelle. Les employés doivent clairement comprendre qu’il n’y a aucune pression, ni obligation, de venir travailler lorsqu’ils ne sont pas dans les dispositions pour le faire.
  • Il faut également laisser de la place à plus de flexibilité dans l’organisation du travail. Les avancées technologiques permettent une mise en place simple et efficace du télétravail. L’instauration de créneaux horaires que les employés peuvent moduler en fonction de leurs contraintes personnelles est également encouragée.
  • Mettre en place un management de confiance et de responsabilisation et un management qui privilégie l’atteinte des objectifs avant tout. Les primes ne doivent pas être basées sur l’assiduité essentiellement mais sur la performance et les résultats.
  • Mettre en place des formations pour améliorer l’organisation et la répartition des tâches dans sa journée.

Les formations MyConnecting

Comme vu plus haut, des compétences en gestion du temps, organisation du travail et en efficacité professionnelle, entre autres, permettent en partie de résoudre le problème du présentéisme au travail. Les formations MyConnecting mettent l’accent sur les compétences clés requises pour être impactant au sein de votre entreprise et ainsi contribuer à sa croissance dans un environnement en constante mutation. Vous pourrez choisir dans notre riche éventail de blocs de compétences opérationnels MyLab, afin d’acquérir les compétences clés pour être encore plus efficace, persuasif, serein, leader, entre autres, dans votre travail.

TOUT SAVOIR SUR LA FORMATION MYSOFT

>> Pour découvrir nos formations personnalisées, contactez-nous !

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page