Qualité, performance, ROI et financement de la formation

Webinaires

Formation : comment tirer profit en 2022 des dispositifs et de la performance pour mes enjeux de compétence ?

MyConnecting a organisé un webinaire exceptionnel ce mardi 16 novembre afin de mieux cerner les dispositifs de financement de la formation et d’en tirer profit et comment inscrire la formation dans une logique de performance. Nos experts, Jean-Pierre Willems et Thierry Delahaye ont offert un décryptage des opportunités de financement de la formation pour fin 2021 et 2022, notamment le FNE-formation et le CPF. Ils ont également mis en exergue l’importance pour les entreprises de mesurer l’impact de la formation et de constater le ROI d’un tel investissement. Les mesures d’urgence liées à la crise sanitaire ont redéfini les contours de la formation professionnelle en France et dans un contexte de relance économique, le développement des compétences des collaborateurs demeure un investissement judicieux pour les entreprises.

Les intervenants

Microsoftteams image 51

Un contexte particulier

La formation des salariés reste un levier important dans la reprise économique post crise sanitaire, même si pour certains on n’en est pas complètement sorti. On ressent encore les effets de fortes transformations que cette crise a engendré ou dans la plupart des cas accéléré.  

Dans ce contexte toujours de transition intermédiaire et hybride, on retrouve des perspectives de financement de la formation constituées d’un mix entre des dispositifs structurels et récurrents comme le CPF et des dispositifs plus ponctuels, tel que le FNE formation, qui vont évoluer dans le courant de l’année 2022.  

Opportunités de financement 2021… et 2022

Le contrat d’apprentissage et le Compte personnel de formation (CPF) sont deux dispositifs pour lesquels il n’y a pas aujourd’hui de limites budgétaires. Tant qu’il y a des demandes via les droits CPF et des contrats d’apprentissage, la Caisse des dépôts, les OPCO et l’État en garantissent le financement. Ce sont là deux dispositifs pérennes qui sont autant d’opportunités de faire monter en compétences les collaborateurs.

Les autres dispositifs, notamment le plan de développement des compétences, TransCo (transition collective), la Pro-A et les projets de transition professionnelle constituent encore des opportunités même si leurs financement est limité car, contrairement au CPF et au contrat d’apprentissage qui se sont taillé la part du lion en termes de budget, l’enveloppe disponible contraint à de fortes restrictions.

Le FNE : un accès élargi

Depuis septembre 2021, le dispositif FNE formation est plus que jamais accessible à un plus grand nombre d’entreprise et de salariés grâce notamment à des demandes simplifiées et des critères d’éligibilité élargis. Le dispositif n’est plus réservé qu’aux entreprises en activité partielle ou en activité partielle de longue durée. Il concerne également les entreprises en difficultés économiques du fait de la crise sanitaire causé par la Covid-19, en mutation ou en reprise d’activité. Tous les salariés de ces entreprises sont concernés (sauf périmètre PSE) et les formation suivantes sont éligibles :

  • Parcours de reconversion
  • Parcours certifiants (RNCP, CQP, CLEA)
  • Parcours compétences (évolutions liées au COVID)
  • Parcours mutations (transition numérique ou écologique)

Démarches simplifiées

Les demandes de financement via le FNE passe par les OPCO. Il s’agit de prendre contact avec son OPCO avant de constituer le dossier afin de vérifier l’éligibilité des parcours. Suivant les branches professionnelles et suivant les secteurs, la déclinaison des différents parcours peut se faire sur des bases un peu différentes et contextualisés. À noter que la clôture des dossiers est prévue pour la première quinzaine de décembre (dates différentes selon les OPCO.

Le CPF reste une opportunité en 2022

  • Le financement demeure garanti par l’État.
  • Malgré une réduction des certifications, l’offre demeure large
  • Dans les évolutions à venir, la co-construction sera favorisée

Les facteurs de performance en 2022

Le niveau de financement de la formation n’est plus le même qu’il y a quelques dizaines d’années. Alors, en interne, pour porter les projets de formation pour déclencher les décisions d’investissements de la part des DRH, DAF ou encore les DG, il y a deux orientations :

  • Travailler sur des parcours et non des actions
  • Faire évoluer son reporting vers l’efficacité et la performance

Évidemment, si on investit sur la formation, se pose la question de l’efficacité de celle-ci.

Des parcours pour une meilleure performance

La notion parcours permet d’associer des modalités différentes de l’apprentissage : en face à face, de la mise en situation, du retour d’expérience, du co-développement… et peut ainsi mixer des tas d’actions et varier les pédagogies afin d’être plus efficace. D’ailleurs, c’est bien plus efficace que les formations monoblocs car il permet de développer de véritables compétences durables et transposables. Le parcours permet donc de :

  • Associer des actions différenciées
  • Utiliser la pédagogie de l’alternance
  • Développer de véritables compétences durables
  • Accompagner la transposition
  • Donner de la visibilité par des résultats opérationnels

Un parcours MyCo

Thierry Delahaye a ensuite présenté un parcours soft skills réalisé pour un des clients de MyConnecting, Avril, sur la gestion du temps et des priorités en télétravail avec pour objectifs claires pour les managers et collaborateurs, soit de gagner du temps mais aussi de gagner en performance et en sérénité.

C’était également l’occasion de présenter le concept unique de formation aux soft skills à distance de MyConnecting qui se décline en plusieurs étapes redoutablement efficaces . Les résultats obtenus sont la preuve que bien former ses collaborateurs est un investissement rentable. Les gains en matière de productivité, de ROI du budget investi et en nombre d’heures gagnées sont conséquents.

Comment obtenir ces résultats ?

  • Un projet avec des objectifs clairs
  • Un partenariat de confiance
  • Une capacité à créer l’engagement
  • Des formateurs formés au distanciel et prenant du plaisir à le mettre en pratique
  • Une ingénierie pédagogique native distancielle
  • Un accompagnement des apprenants par un coach dédié (sécurité)
  • Un processus de personnalisation
  • Une durée de sessions de 2 heures permettant concentration et recul
  • Un plan d’action pour chaque session et donc compétence
  • Une formation s’intégrant dans l’agenda de l’apprenant et de son manager

Identifier la performance

La performance peut être économique ou sociale et bien souvent ce sont les deux à la fois dans les exemples évoqués : on a de la performance économique avec des gains de productivité ainsi que sociale se traduisant par des gains de sérénité, de confort au travail et une meilleure implication.

Donner de la visibilité sur l’impact de la formation est important pour justifier l’investissement formation. Le besoin d’indicateurs qualitatifs pour démontrer que la formation ne doit pas être vue que par le prisme des dépenses est une illustration de cela et pour les gens qui s’occupent de formation, dans le mouvement tendancielle de moindres tiers payant sur les plans de développement de compétences c’est complètement indispensable s’ils veulent arriver à vendre leurs projets en interne.

Haut de page