Booster la confiance en soi au travail

Soft skills

La confiance en soi est une de ces soft skills que l’on peut acquérir, développer ou renforcer dans le monde professionnel. Elle rime souvent avec sérénité, bien-être et surcroît de productivité au travail.

La confiance en soi est extrêmement importante dans presque tous les aspects de notre vie. Néanmoins, tant de gens ont du mal à la trouver ou la retrouver lorsqu’une expérience malheureuse met à mal cette confiance. Il s’avère que cela peut être un cercle vicieux : les personnes qui n’ont pas confiance en elles peuvent avoir du mal à réussir.

L’importance de la confiance en soi au travail

Dans le monde professionnel, la plupart des gens hésitent à adhérer à un projet présenté par quelqu’un qui n’apparaît pas sûr de lui, qui est nerveux ou qui passe son temps à s’excuser. En revanche, on serait plus tenté de se laisser embarquer par quelqu’un qui s’exprime clairement, qui garde la tête haute, qui répond aux questions avec assurance et qui admet vraiment quand il ou elle ne sait pas quelque chose. Les gens qui ont confiance en eux inspirent confiance aux autres, notamment leurs collègues, leurs patrons, leurs clients et leurs amis.

Ne serait-il pas utile de renforcer la confiance en vos compétences et vos capacités sur le lieu de travail ? Les personnes confiantes ont tendance à être plus heureux au travail et n’ont pas peur de relever de nouveaux défis. La bonne nouvelle est qu’on peut vraiment apprendre à avoir confiance en soi ou la renforcer.

Formation confiance en soi au travail

Il est possible d’améliorer sa confiance en soi et de gagner en assurance dans son quotidien professionnel grâce à la formation. La Formation Confiance en soi de MyConnecting vous permettra de :

  • prendre conscience de vos capacités
  • développer l’image de soi
  • gérer positivement vos émotions
  • vous affirmer dans vos relations avec les autres

En attendant, découvrez comment booster la confiance en soi au travail.

1. Concentrez-vous sur vos forces

Se concentrer sur ses forces est un excellent moyen de se redonner confiance. Cela oblige une personne à être consciente de ses capacités et de juger ses accomplissements à l’aune de ces capacités et ainsi en avoir une appréciation plus juste. Il faut chercher à exceller dans son travail et ne pas se laisser envahir par un besoin impératif de perfectionnisme. Parfois, il ne faut pas se laisser abattre par les petits faux pas qui jalonnent le cheminement d’un projet mais plutôt se concentrer sur le succès global et se dire qu’on sera encore meilleur la prochaine fois. Il est toujours bon de dresser une liste de vos forces et capacités et une autre de vos réalisations. Cela vous permet de valoriser les succès que vous rencontrez dans votre travail.

2. Apprenez de vos erreurs

Les erreurs sont généralement inévitables lorsqu’on se lance dans la mise en œuvre de projets ambitieux ou de stratégies pour atteindre des objectifs. La clé est d’examiner vos erreurs et d’en tirer des leçons. Il est difficile d’accepter l’échec, mais l’échec peut influencer la façon dont vous appliquerez vos compétences dans le futur.

L’erreur doit servir de levier pour grandir professionnellement. Il faut être agile et avoir une gestion constructive de l’erreur. Cette dernière ne doit pas être vécue comme la fin du monde ou une remise en question de sa capacité à entreprendre et à réussir quelque chose. Il faut identifier ce qui vous a amené à commettre une erreur et agir en conséquence.

3. Fixez-vous des objectifs

Se fixer des objectifs de carrière à court et à long terme peut avoir une incidence sur la façon dont vous percevez vos forces et votre réussite. Pensez à vous fixer un objectif de développer de nouvelles compétences, par exemple. Lorsque vous vous fixez un objectif, déterminez des étapes intermédiaires que vous devez passer et qui vont vous aider à atteindre votre résultat. Évaluer chaque petit succès dans la réalisation d’un objectif plus large peut vous aider à renforcer votre confiance en vous, car vous pouvez voir là où vos stratégies ont été efficaces.

Par exemple, vous pouvez définir un objectif qui serait d’augmenter votre productivité au travail. Vous pouvez ensuite définir des objectifs cibles plus petits pour vous aider à atteindre cet objectif, comme améliorer vos compétences en gestion du temps ou vous concentrer sur des tâches uniques plutôt que sur le multitâche. Au fur et à mesure que vous réussissez à atteindre votre objectif final, vous aurez plus confiance en vos compétences pour effectuer efficacement votre travail.

4. Chassez les pensées négatives !

Le manque de confiance en soi peut influer sur le moral d’un employé ainsi que sur son comportement. Il commence à être trop critique envers lui-même et commence à douter de ses capacités. Afin de ne pas se laisser gagner par ce mal-être, il ne faut pas ressasser ses échecs et surtout il faut déculpabiliser ! Vous pourriez pratiquer des techniques d’affirmation de soi, telles que vous concentrer sur tous les succès que vous avez connus au cours de la semaine écoulée ou lister les compétences professionnelles que vous admirez le plus chez vous.

Des pensées positives vous aideront à garder le moral, même dans les situations les plus délicates. Concentrez-vous sur les réussites et n’hésitez pas à vous féliciter du travail bien fait ou lorsque vous dépassez les attentes de votre manager.

5. Célébrez les réalisations

Que vous receviez ou non une reconnaissance externe ou celle d’un superviseur ou d’un collègue pour un travail bien fait, continuez à renforcer votre confiance en vous au travail en célébrant vos propres réalisations. Peut-être avez-vous terminé un projet difficile, fait une grosse vente ou simplement pris la parole lors d’une réunion en surmontant le trac qui vous avait envahi ? Si c’est le cas, prenez le temps d’apprécier les succès.

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page