Chiffres formation 2019 : Les RH et les effets de la réforme

Financement

Les chiffres de l’enquête sur les effets de la réforme de la formation pour l’année 2019 le montrent : c’est une année de transition pour les entreprises, les RH en particulier, le temps que les changements qu’engendre la réforme de la formation professionnelle soient assimilés.

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel bouleverse le paysage de la formation professionnelle en France notamment avec la création de France Compétences, la transformation des OPCA en OPCO, la monétisation du CPF… Grâce à ses nouvelles dispositions, cette nouvelle réforme de la formation professionnelle entend relever les défis d’accès à l’emploi et l’acquisition de compétences nécessaires pour se maintenir dans son emploi, notamment face à la transition numérique, et pour augmenter son employabilité. Au niveau structurel, des investissements massifs sont prévus dans la formation et les compétences. Il s’agira aussi de protéger les plus vulnérables contre l’insuffisance ou le manque de compétences lorsqu’ils doivent faire face au marché de l’emploi. En ce qui concerne le salarié, l’opportunité lui est donnée de choisir et construire son propre parcours professionnel.

Chiffres formation 2019 : Des interrogations légitimes

Même si la réforme a pour ambition de tout simplifier, elle peut sembler bien compliquée pour beaucoup de personnes. L’année 2019 semble être celle de la transition avant que tout se mette bien en place. Cela suscite des interrogations légitimes de la part des RH sur l’impact des changements sur leur plan de formation et du budget qu’ils devront mobiliser dans le cadre du développement des compétences de leurs collaborateurs. Une enquête RH de la formation professionnelle par Top Formation avec le concours de Gereso et Place de la formation a ainsi été réalisée auprès de 200 entreprises représentant tous les secteurs d’activité.

Infographie chiffres formation

Chiffres formation 2019 : L’employé acteur de son parcours

Depuis plusieurs années, les mesures successives qui transforment le paysage de la formation visent notamment à replacer l’employé au cœur de la gestion de sa propre carrière, à le rendre acteur de son développement professionnel. Les plus récentes évolutions entrent d’ailleurs dans le cadre de la « Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel ». Or, selon les responsables formation et RH interrogés, le salarié arrive en dernière position de ceux qui devraient avoir la charge d’évaluer le développement des compétences au sein de l’entreprise. Les trois premières places sont :

  • Supérieur hiérarchique
  • Ressources humaines
  • Management

Ainsi, une meilleure collaboration entre l’employé et sa hiérarchie doit être organisée pour définir les besoins individuels à travers des entretiens ou grâce à une communication renforcée avec le manager.

Chiffres formation 2019 : PRINCIPALES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES

En ce qu’il s’agit des principales difficultés rencontrées au sein du département RH, en termes de développement de compétences, il semblerait que les entreprises pourraient être amenées à réduire les coûts compte tenu de la difficulté de démontrer le retour sur investissement :

  • Difficulté à démontrer le ROI
  • Budget limité
  • Petit équipe RH

GRATUIT : LE LIVRE BLANC SUR LA RÉFORME



Chiffres formation 2019 : La mesure de l’efficacité de la formation

Mesurer l’efficacité de la formation est devenu essentiel pour les responsables formation qui doivent convaincre leur management, la direction financière en particulier, du bien fondé de la démarche de développement des compétences des collaborateurs. Selon l’enquête, les démarches suivantes sont privilégiées :

  • Retour d’expérience des employés
  • Retour d’expérience des managers
  • Outil d’évaluation

S’agissant d’outil d’évaluation, MyConnecting aide les responsables formation et ressources humaines à mesurer les résultats des formations en offrant une vision synthétique immédiate des formations suivies par les collaborateurs grâce à son outil de mesure de la performance, le MyCo360.

Chiffres formation 2019 : Priorités

Dans le contexte de la réforme de la formation professionnelle, les entreprises ont défini leurs priorités afin de pouvoir tirer parti des dispositifs et ainsi surmonter les obstacles :

  • Bâtir une politique CPF
  • Développer la formation interne
  • Simplifier la Gestion Administrative

chiffres formation 2019 : THÉMATIQUES

Interrogés sur les thématiques de formations qu’ils doivent rechercher le plus souvent pour leurs collaborateurs, les responsables RH interrogées dans le cadre de cette enquête sont 45% à répondre les stages santé et sécurité ! Il y a une explication à ce chiffre élevé : il s’agit d’obligations légales.   

Ainsi, les thématiques de formation recherchées le plus fréquemment pour les collaborateurs sont :

  • Santé et sécurité
  • Management de projet ou d’équipe
  • Informatique
  • Ressources Humaines
  • Langues

chiffres formation 2019 : Objectifs principaux des actions de formation menées

Cette volonté d’être en adéquation avec les formations obligatoires est d’ailleurs l’un des principaux objectifs de formation pour 61 % des répondants, devancé uniquement par le développement des compétences dans les domaines spécifiques des salariés (93 %).

  • Développer des compétences dans les domaines spécifiques des salariés
  • Être en adéquation avec les nouveautés liées au secteur
  • Augmenter la productivité et la satisfaction au travail

chiffres formation 2019 : Critères et difficultés de recherche d’une formation

Avant de décider des formations qui vont être suivies par les collaborateurs, des critères de sélection sont naturellement pris en considération et orientent les choix finaux. Les contenus des formations sont privilégiés démontrant l’attention particulière accordée à l’acquisition des compétences souhaitées.

  • Qualité du contenu de la formation
  • Qualité du formateur
  • Prix

chiffres formation 2019 : Espérer le meilleur tout en s’attendant au pire

On constate à travers cette enquête que les entreprises espèrent tirer le meilleur de cette nouvelle réforme mais que des appréhensions et des incompréhensions demeurent. Il s’agit pour les responsables RH de ces entreprises de se préparer au pire car beaucoup considèrent que la réforme risque de compliquer leur activité, sachant également que tous les décrets ne sont pas publiés et qu’ils auront besoin d’un temps d’adaptation pour bien s’approprier les différents changements qui doivent être effectifs.

Le marché de la formation en France risque de ne pas tourner à plein régime, du moins pour quelque temps. Mais, une fois les changements et dispositifs de la nouvelle réforme assimilés, cela devrait repartir de plus belle. Les organismes de formation peuvent en attendant aider les entreprises en les accompagnant dans le processus et les aider à y voir plus clair. De leur côté, les entreprises doivent s’organiser en interne afin d’accompagner leur collaborateurs dans l’analyse de leurs besoins et évolution de leur carrière.

>> En savoir plus sur notre accompagnement CPF gratuit

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page