Comment utiliser son Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Financement

Le CPF, ou Compte Personnel de Formation fait partie des dispositifs mis en place par l’Etat pour financer des formations professionnelles qualifiantes. En quoi cela consiste ? Comment est-il alimenté ? Quelles sont les modalités pour son utilisation ? Toutes les réponses à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que le Compte personnel de formation ?

En termes simples, le Compte Personnel de Formation ou CPF est un compte qui permet de financer des formations professionnelles certifiantes et/ou qualifiantes tout au long de la vie active. Il fait partie du compte personnel d’activité (CPA) qui comprend également le compte professionnel de prévention (C2P) et le compte d’engagement citoyen (CEC). Le CPF fait mention :

  • des droits acquis par le titulaire tout au long de sa vie active, jusqu’à son départ à la retraite,
  • des formations dont le titulaire peut bénéficier.

Ce compte de crédit de formation s’adresse à toute personne salariée (d’au moins 16 ans) disposant d’un contrat de travail, quel qu’il soit (CDI, CDD, CTT…). Peuvent également en bénéficier, les agents publics et consulaires, les travailleurs indépendants (artisans, auto entrepreneurs, commerçants, agriculteurs…), les membres de professions libérales ou non salariées, les conjoints collaborateurs, les personnes handicapées hébergées en établissement ou en service d’aide par le travail (ESAT), ainsi que les personnes en recherche d’emploi ayant déjà eu une première expérience professionnelle. Il peut être mobilisé tout au long du parcours professionnel, et est fermé dès lors que son titulaire fait valoir ses droits à la retraite.

Quelles formations sont éligibles au CPF ?

Le Compte Personnel de Formation peut être mobilisé dans le cadre de formations pour :

  • l’acquisition de nouvelles qualifications (diplôme, certificat, titre professionnel…)
  • un accompagnement et/ou une action de validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • un bilan de compétences,
  • la création et/ou la reprise d’une entreprise,
  • l’acquisition de compétence pour l’exercice de missions de bénévolat ou de volontariat.

Il est aussi possible d’utiliser le CPF dans le cadre de l’obtention d’un permis de conduire< de véhicule du groupe léger (permis B) et du groupe lourd. Dans ce sens, le titulaire peut mobiliser son compte pour la préparation de l’épreuve théorique du Code de la Route et/ou de l’épreuve pratique du permis de conduire.

Il est important de noter que pour les agents publics en particulier, les formations éligibles au CPF ne sont pas obligatoirement certifiantes ou qualifiantes.

Comment le CPF est-il alimenté ?

Auparavant alimenté en heures, le CPF est aujourd’hui crédité en euros, sur la base de 15€ par heure travaillée. Le compte est alimenté automatiquement en début d’année. En général, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500€ par année de travail, avec un plafonnement de 5000€ sur 10 ans, pour un actif à temps plein ou à temps partiel. Il en est de même pour les travailleurs indépendants. Pour un salarié en situation de handicap, ce montant est majoré de 300€, soit un crédit de 800€ par année de travail, dans la limite de 8000€ sur 10 ans.

De son côté, un salarié peu ou pas qualifié peut voir son compte être alimenté de 800€ par année travaillée, dans la limite d’un plafond de 8000€. Cela est fait sous réserve qu’il travaille à temps plein et qu’il n’a pas validé son niveau de qualification par un CAP/BEP, un titre professionnel enregistré et classé et enregistré au niveau 3 du RNCP, ou toute autre certification reconnue par une convention collective nationale de branche.

Si vous disposez de crédits en heures cumulées avant la création du CPF, ils seront automatiquement convertis en euros sur votre compte après les avoir inscrits sur votre compte. Notez que les droits à la formation du CPF restent acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.

Comment créer et gérer un compte CPF ?

La création d’un compte CPF est relativement simple, et peut se faire en 4 étapes. Pour cela :

  1. Rendez-vous sur Moncompteformation.gouv.fr et cliquez sur le bouton « Je crée mon compte »
  2. Saisissez votre numéro de Sécurité sociale (utilisé comme identifiant) et indiquez les différentes informations requises (nom, prénoms, n° de téléphone…),
  3. Saisissez votre mot de passe,
  4. Validez les conditions générales d’utilisation, puis cliquez sur « Créer mon compte »,
  5. Vous recevrez un e-mail de confirmation qui validera votre inscription et l’activation de votre compte CPF.
  6. Si vous avez déjà un compte, saisissez directement votre numéro de sécurité sociale ainsi que votre mot de passe pour accéder à la plateforme.
  7. pour le salarié : la reconversion ou la promotion par alternance, le projet de transition professionnelle (PTP), le plan de développement de compétences, le congé de validation des acquis de l’expérience (VAE),
  8. pour les demandeurs d’emploi : les formations financées par Pôle Emploi ou le Conseil régional,
  9. pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans : les formations financées par la Pôle Emploi et le Conseil Régional.
L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page