Mon compte formation CPF : près d’un million de formations financées !

Financement

Un an après son lancement, l’application CPF Mon compte formation affiche un très bon bilan : près d’un million de formations ont été financées. Malgré une année 2020 profondément chamboulée par la pandémie du Covid-19, avec notamment confinement, déconfinement, reconfinement, activité partielle… l’application reste sur sa lancée de ses débuts qui été très prometteurs.

Pour rappel, le compte personnel de formation (CPF) a été soumis à une transformation en profondeur avec en point d’orgue le lancement de de cette application. Celle-ci permet aux actifs d’avoir un accès direct, simple et rapide aux formations. En effet, ils peuvent sélectionner et acheter les formations qui les intéressent via la plateforme en ligne en quelques clics et sans intermédiaire. L’ambition affichée par le ministère du Travail est de permettre à tout individu qui le souhaiterait d’acheter une formation « aussi simplement que sur TripAdvisor ou AirBnB ». Le projet a été confié à la Caisse des dépôts, pour le compte du ministère du Travail, qui a collaboré avec un panel représentatif d’organismes de formation. La nouvelle application CPF a été lancée le 21 novembre 2019 et permet aux organismes de formation de proposer directement leur offre aux usagers.

Mon Compte Formation sera un levier du développement des compétences dans le cadre du plan France Relance, par exemple pour activer les abondements vers les certifications numériques ou vers les métiers d’avenir.

GRATUIT : LE LIVRE BLANC SUR L’APPLI CPF



Impact sur les prix

En se référant aux chiffres publiés par la Caisse des dépôts, le prix moyen des formations a fortement diminué. En l’occurrence, un bilan de compétences qui coûtait en moyenne 1 613 euros avant l’apparition dans le paysage de la formation de l’appli Mon compte formation, coûte désormais 1 459 euros.  La certification d’anglais TOEIC se finance en moyenne à hauteur de 1 287 euros contre 2 182 euros précédemment. Le permis de conduire, qui depuis la réforme est éligible au CPF, coûte 947 euros versus 1 346 euros.

Une autre évolution constatée, c’est que les deux-tiers des achats de formation émanent d’employés, d’ouvriers ou de techniciens, là où l’organisation précédente favorisait de loin les cadres. Près d’une formation sur quatre concerne une personne de niveau BEP/CEP ou en dessous.

L’attrait de la reconversion

La crise que nous traversons a provoqué un énorme besoin de reconversions. L’application s’avère un outil utile pour rebondir professionnellement. La caisse des dépôts souligne d’ailleurs que les formations plébiscitées « convergent davantage vers les besoins exprimés sur le marché du travail ». Parmi les chiffres notables, 30 % des formations concernent les secteur du transport, de manutention et de magasinage, c’est-à-dire deux fois plus qu’auparavant. On note également 20 % de formations qui relèvent du développement des capacités d’orientation, d’insertion ou de réinsertion (bilan de compétences, validation des acquis de l’expérience, créations ou reprises d’entreprise). Par ailleurs, les formations langues restent très demandées (18 %).

Du côté des décideurs on pense que cette tendance va se confirmer en 2021, sauf en cas d’un retour d’un confinement plus contraignant.

Essor de la formation à distance

Le confinement instauré en France a forcé les formations à se dérouler à distance selon les directives régissant les différentes activités économiques. Les organismes de formation ont dû revoir leurs offres pour pouvoir les offrir à distance. D’autres, qui étaient déjà dans le distanciel ont rapidement mis à disposition des parcours de formation de qualité aux apprenants. Ainsi, entre mars et novembre, le nombre de formations proposées à distance est ainsi passé de 72 000 à 266 000.

Mon compte formation CPF : le cofinancement simplifié

On espère, du côté du ministère du travail, que le succès de l’application CPF Mon compte formation va s’accroître, d’autant plus que les changements opérés et rendu disponible via la deuxième version de l’application, facilitent le financement des formations des salariés. En effet, les abondements employeur sont disponibles directement sur l’application. Cela s’est fait ressentir au niveau des chiffres : la fonctionnalité a déjà permis le cofinancement de 18 340 dossiers de formation pour un montant total de 31 millions d’euros.

Les employeurs sont de plus en plus nombreux à adopter les fonctionnalités de l’appli et on constate, depuis septembre, que plus d’un millier d’entre eux se sont engagés dans des politiques de l’abondement CPF de leurs salariés. Des initiatives qui représentent au total 5,1 millions d’euros d’abondement au bénéfice de plus de 2000 salariés.

>> Pour en savoir plus sur nos formations éligibles au CPF, contactez-nous !

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page