Travail hybride : comment réussir sa mise en place ?

Divers

La pandémie de Covid-19 a provoqué un bouleversement dans le monde du travail avec notamment un recours massif au télétravail par les entreprises afin d’assurer la continuité de leurs activités économiques. Désormais, le modèle de travail hybride alliant retour au bureau et télétravail s’impose en tant que mode de travail le plus adapté dans le contexte sanitaire actuel.

Une nouvelle normalité

Le modèle de travail hybride fait désormais partie du quotidien de nombreux salariés. On parle de « nouvelle normalité ». C’est-à-dire le fait d’accepter que depuis un an, nous ne travaillons plus dans des conditions normales… et que c’est bien parti pour durer. Tous les spécialistes du monde du travail le disent : si la situation actuelle est exceptionnelle, il n’y aura pas de retour vers le passé une fois la crise terminée. Bien sûr, le 100% télétravail pour tous est impossible, mais l’univers professionnel de demain sera majoritairement hybride. Les salariés auront la possibilité d’exercer dans différents espaces, selon les moments de la semaine, voire de la journée.

Pour aller plus loin, découvrez la Formation Management Hybride.

Afin de mettre en œuvre un modèle de travail hybride qui encourage la productivité, l’engagement et la collaboration entre les employés travaillant à partir de différents emplacements, les responsables doivent intégrer ces pratiques :

Transparence dans les politiques de travail hybride

Mettez en place des politiques qui décrivent clairement ce que l’on attend de votre main-d’œuvre. Si certains membres du personnel sont autorisés à travailler à distance mais que d’autres ne le sont pas, les collaborateurs doivent connaître la justification de cette décision pour éviter les conflits et le ressentiment. Les questions auxquelles répondre comprennent :

  • combien de jours les gens doivent-ils être sur place ?
  • quel travail se fait mieux en personne que virtuellement ?
  • certains membres du personnel doivent-ils être au bureau en même temps pour les réunions et la collaboration ?

Il est important d’obtenir des retours sur les nouvelles politiques et d’apporter des modifications au fur et à mesure que vous avancez jusqu’à ce que vous ayez trouvé un modèle hybride qui vous convient le mieux. 

Horaire de travail hybride

Tout comme de nombreuses entreprises ont des rotations pour différents modèles de travail, considérez la même chose pour vos travailleurs hybrides. Cela peut éviter aux employés d’être toujours sur place avec les mêmes personnes ou d’être seuls au bureau alors que tout le monde travaille à domicile.

Vous pouvez utiliser des calendriers partagés, afin qu’ils sachent quand les gens prévoient d’être au bureau. 

Répartition des tâches

Les chefs d’équipe peuvent optimiser les horaires en fonction du type de travail le mieux adapté au bureau ou à la maison.

Les tâches asynchrones sont celles que vous pouvez effectuer sans l’intervention des autres, comme la saisie de données ou la création d’une présentation en solo. Ceux-ci sont idéaux pour faire à la maison, où les gens peuvent planifier de grands blocs de temps ininterrompus. Les tâches synchrones, en revanche, sont mieux adaptées à un environnement de bureau. Ce sont des emplois qui nécessitent une collaboration de groupe, un brainstorming, un chat ou de la créativité.

La confiance

La confiance est le fondement de tout lieu de travail hybride. Même après le succès du télétravail pendant la pandémie, certains managers pensent encore que les télétravailleurs profitent de leur liberté et se relâchent régulièrement. Les managers doivent faire confiance à ceux qui travaillent à distance pour effectuer leur travail sans microgestion.

Les recherches montrent que les employés qui se sentent en confiance sont 76 % plus engagés que ceux dont le niveau de confiance est faible. Apprendre à lâcher prise peut créer un environnement de travail tout à fait plus calme, en particulier pour les travailleurs à distance qui ont souvent l’impression de devoir consacrer plus d’heures pour prouver qu’ils travaillent dur. Cela dit, vous devez toujours vérifier régulièrement avec eux pour vous assurer qu’ils sont heureux.

La communication

La communication avec les travailleurs à distance est différente de celle sur site et peut nécessiter plus de réflexion. Vous aurez peut-être besoin de vérifications plus fréquentes pour voir comment les gens gèrent le travail à domicile et s’ils ont besoin d’un soutien supplémentaire.

Il peut être utile d’effectuer des sondages réguliers et des sessions durant lesquelles on parle de tout, en toute transparence, qui vous donnent un retour instantané sur l’engagement et le moral des employés dans un environnement de travail hybride. Montrez que vous accueillez l’honnêteté et les expressions de vulnérabilité et que tout le monde a une voix.

Inclusion

Réfléchissez bien à l’inclusivité et à la façon dont les équipes peuvent travailler ensemble de manière transparente dans une configuration hybride. Il est essentiel de ne pas aggraver les inégalités existantes en mettant à l’écart ceux qui travaillent principalement à distance, par exemple les mères qui travaillent et les personnes handicapées. Il existe souvent un préjugé inconscient contre les travailleurs à domicile, alors assurez-vous qu’ils ont les mêmes opportunités et qu’ils se sentent aussi valorisés que ceux qui retournent au bureau. 

Les managers doivent également accorder une attention particulière à l’intégration des nouvelles recrues afin qu’elles ne se sentent pas exclues et incapables de nouer des relations avec leurs collègues.

 

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page