10 bonnes pratiques pour la protection de vos données personnelles

10 bonnes pratiques pour la protection de vos données personnelles

Avec le développement de la technologie et de la communication, nous sommes de plus en plus connectés. Par ailleurs, partager sa vie, ses joies, ses déboires ou ses états d’âme sur les réseaux sociaux est entré dans les mœurs de beaucoup d’entre nous. Mais faut-il tout partager en ligne ? Et surtout, est-ce sans risque ? Malheureusement, en vous connectant sur internet via votre ordinateur ou smartphone, vous transmettez des tonnes de données personnelles en visitant des sites, en utilisant les réseaux sociaux ou les applications mobiles. Ces données peuvent être utilisées à votre insu à des fins commerciales, de renseignement ou vous pourriez vous exposer à des actes malveillants. Il est fortement recommandé de prendre les précautions nécessaires et d’adopter de bonnes pratiques lorsqu’il s’agit de l’utilisation de vos données personnelles et de leur protection.

Le RGPD

D’ailleurs, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) a été mis en place afin que les internautes puissent avoir une meilleure protection de leurs données personnelles, à l’ère du numérique. Entrée en vigueur depuis mai 2018, cette loi renforce les droits des utilisateurs en ligne tout en prévoyant des sanctions inédites pour ceux qui seraient trouvés coupables d’abus. Parmi les droits intégrés par le Règlement on retrouve, entre autres :

Le droit à être informé : un internaute doit désormais être informé et savoir, de façon simple et claire, à quoi vont servir ses données personnelles, s’il décide de les mettre à disposition, combien de temps elles seront conservées et si elles quittent l’Union européenne, notamment.

Le droit d’accéder à ses données, à les corriger et les supprimer

Le droit à l’oubli : c’est-à-dire le fait de ne plus voir apparaître des liens lors d’une recherche de contenus portant préjudice à une personne.

Le droit de transférer ses données : l’entreprise dont l’utilisateur se sépare doit pouvoir transférer les données à la nouvelle entreprise prestataire ou, à défaut, remettre l’ensemble des données à l’utilisateur dans un format de fichier qui permette de l’intégrer à un autre système.

On a déjà pu se rendre compte des premiers effets visibles du RGPD avec les nombreux messages de rappel appelant au consentement sur l’accès et l’usage de nos données personnelles, notamment de Facebook, Twitter ou Google, lors de son entrée en vigueur l’année dernière.

Protection données personnelles : Les bonnes pratiques

Même si les droits des internautes se voient renforcés et que des sanctions sont prévues en cas d’exploitation abusive de données personnelles, le mieux reste quand même de protéger ses données personnelles et d’adopter les bonnes pratiques d’utilisation. En vous connectant sur internet avec votre ordinateur ou votre smartphone vous transmettez des données personnelles en visitant des sites ou en utilisant des applications. Ces données peuvent être utilisées à votre insu si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Découvrez nos conseils pour vous aider à mieux sécuriser vos informations personnelles ainsi que les bonnes pratiques à adopter.

1. Créez un mot de passe efficace

  • Évitez de mettre comme mot de passe votre date de naissance ou celle de votre épouse ou vos enfants. Vous l’aurez compris, les informations personnelles comme mot de passe sont à bannir ! Le mot de passe ne doit rien dire de vous.
  • Le nombre de caractères recommandé pour un mot de passe solide est de 12.
  • Pour plus d’efficacité, le mot de passe doit comprendre des chiffres, des lettres (minuscules et majuscules), des caractères spéciaux (&, µ) ou des signes de ponctuation.

Il existe d’autres moyens de sécuriser son mot de passe comme la double authentification ou le fait de renouveler ses mots de passe régulièrement comme sur les sites des banques où des données sensibles sont stockées.

2. Gare au piratage !

Les pirates informatiques redoublent d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de voler des informations personnelles sensibles. Phishing, logiciels malveillants, faux sites, faux réseaux wifi, sont autant d’exemples de moyens par lesquels ils peuvent y parvenir. Il est donc important de mettre à jour l’antivirus et les logiciels que vous utilisez et d’avoir un pare-feu activé.

Le phishing

Le phishing est une technique qui consiste à vous faire croire que vous êtes en contact avec une relation connue de manière à vous soutirer des données sensibles (numéro de CB, mot de passe…). Vous recevez un courriel qui vous demande de cliquer sur un lien qui vous envoie sur un site imitant parfaitement le site officiel que vous pensez être le bon et c’est là qu’en rentrant vos données personnelles, celles-ci se font piratées. Donc à éviter :

  • Les courriels douteux
  • Les extensions qui posent problèmes comme .exe, .bat, .Ink, .vbs
  • Les liens qui vous demandent de vous identifier sur un espace personnel
  • Les courriels truffés de… fautes d’orthographe !

3. Attention aux logiciels malveillants et aux faux sites

Installez uniquement des logiciels émanant de sites fiables ou si vous installez un logiciel depuis une source externe (clé USB par exemple), faites-le uniquement si vous connaissez le propriétaire. Le risque c’est de se retrouver avec un logiciel malveillant sur son ordinateur et qui pourrait mettre en péril tout le système d’exploitation.  

Il est important de contrôler la diffusion de vos informations personnelles. Avec la multiplication des faux sites internet ou forums de discussion et en sachant que l’anonymat n’est pas le fort du web, il faut éviter de laisser des données sensibles (mots de passe, coordonnées, moyens de paiement…) sur des forums ou des sites web non sécurisés.

4. Smartphone : sécurisez vos connexions

Une des premières choses à faire est de supprimer la géolocalisation dans les paramètres de réglage. Vous pouvez l’activer uniquement lorsque vous avez besoin de vous repérer dans un lieu inconnu. Lorsque vous avez l’option de partager vos données (contacts, photos, etc.), refusez systématiquement. Il est également recommandé de bloquer les cookies qui enregistrent vos actions en temps réel, cela dans le but de mieux cibler les publicités qui vont s’afficher sur votre écran. Vous pouvez, pour cela, configurer les paramètres de votre navigateur, activer la navigation privée et régulièrement effacer l’historique de vos recherches.

5. Prudence avec vos achats sur Internet

Les vendeurs en ligne sont assujettis à des obligations comme l’impose la réglementation française qui donne également des droits aux consommateurs.  Il incombe aux utilisateurs d’être vigilants afin d’éviter de se faire avoir. Il faut s’assurer de la qualité du vendeur et de vérifier l’existence réelle d’une entreprise derrière le site.

Les vendeurs en ligne ont l’obligation de fournir :

  • les conditions générales de vente en bas de la page d’accueil;
  • les mentions légales (nom, dénomination sociale, adresse, contacts, numéro de téléphone, adresse électronique).

Paiement sécurisé

Avant d’effectuer un paiement, vérifiez votre commande et le prix total. Assurez-vous que vous faites vos achats sur un site sécurisé :

  • l’adresse du site doit commencer par « https:// »
  • Un symbole de cadenas fermé doit se trouver à gauche de l’adresse ou dans la fenêtre du navigateur

Autres moyens de paiement très sécurisés : la carte de paiement virtuelle ou une carte prépayée.

À éviter : l’enregistrement de vos coordonnés bancaires sur les sites d’achat en ligne. La sécurité des données bancaires n’est pas toujours assurée.

6. Soyez vigilant avec les connexions publiques

Lorsque vous vous connectez à un réseau wifi public (aéroport, gare ou café), un pirate informatique peut profiter d’un wifi mal chiffré pour intercepter vos données. Quand vous êtes dans une telle situation (réseau wifi sans mot de passe), évitez de faire des achats, de rentrer vos coordonnés bancaires ou de vous connecter à votre boîte mail ou tout autre site sur lequel vous avez des informations personnelles.

7. Bloquez les cookies

Les cookies sont des petits fichiers installés à l’insu des internautes lorsqu’ils visitent des sites internet. Ces fichiers détectent et enregistrent des données personnelles des utilisateurs dans le but de proposer de la publicité ciblée. Pour éviter cette situation, on peut les refuser dès qu’on atterrit sur la page web en question. On peut également les bloquer en configurant les paramètres du navigateur web ou encore l’internaute peut activer la navigation privée et effacer l’historique.

Par ailleurs la Commission nationale de l’information et des libertés (Cnil) propose un logiciel d’identification des cookies en temps réel, Cookieviz.

8. Utilisez un serveur proxy et un pseudo

Pour rester anonyme et par conséquent s’assurer de la protection de ses données personnelles, on peut avoir recours à un serveur proxy et à un pseudonyme. Un serveur proxy est un logiciel qui dissimule votre adresse IP derrière une autre adresse IP. Votre ordinateur se connecte à une autre machine qui jouera le rôle de relais entre vous et les sites que vous visitez. Cela permet de faire croire que ce n’est pas vous qui vous connectez à un site, mais cet ordinateur distant. Tous ceux qui pourraient avoir accès à vos données personnelles comme les hébergeurs ou les annonceurs ne pourront pas suivre vos déplacements puisque toutes vos données passent par le filtre d’un serveur distant.

Le pseudo quant à lui peut vous permettre de vous abonner à des newsletters, réaliser des achats en ligne ou accéder à des services sans délivrer d’informations personnelles.

9. Soyez prudent sur les réseaux sociaux

La Cnil donne quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises sur les réseaux sociaux :

  • Soyez méfiants et gardez certaines informations absolument confidentielles : ne dévoilez pas trop de votre vie privée sur internet, ne partagez pas vos informations avec n’importe qui 
  • Prenez le temps de régler les paramètres de confidentialité de votre profil : empêchez les moteurs de recherche d’indexer votre profil ou limitez la visibilité complète à vos contacts. Classez vos amis en plusieurs catégories (amis proches, connaissances, famille, etc.) : vous pourrez ainsi plus facilement déterminer ce que vous voulez montrer à tel ou tel groupe
  • Sécurisez vos profils : créer des mots de passe complexes (au moins 8 caractères mélangeant majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux) ; masquez si possible votre identifiant de connexion des informations générales du profil (votre adresse électronique par exemple)
  • N’utilisez pas le même mot de passe que celui de votre messagerie électronique ; effacez régulièrement vos données de navigation et vos cookies sur votre ordinateur
  • Maîtrisez votre présence sur internet : ne restez pas connecté quand vous quittez un site, pensez à cliquer sur « Deconnexion ». Supprimez les profils que vous n’utilisez plus depuis plusieurs années

10. Veillez à votre e-réputation

Vous pouvez vérifier régulièrement ce qui est publié sur vous en tapant votre nom et votre prénom dans les moteurs de recherche. Vous pourrez ensuite adresser un courriel aux sites, blogs, moteurs de recherche pour faire supprimer les contenus qui portent atteinte à votre vie privée.

Vos données personnelles sont précieuses : protégez-les !

Rana Ramjaun, le 22 janvier 2019
Newsletter : Suivez toute l’actualité de la formation



J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.

Pédagogie unique

Grâce à des experts du monde entier et une pédagogie #Hyperpersonnalisée innovante les formations MyConnecting permettent de libérer son potentiel

Trouvez la formation adaptée à votre situation
J’autorise MyConnecting à utiliser mes coordonnées dans le cadre légal défini dans les mentions légales.



Accompagnement humain

Un #Coach spécialisé en développement personnel accompagne chaque apprenant afin de le booster et de garantir la progression pendant la formation MyConnecting

Performance des formations

La puissance de nos diagnostics et notre pédagogie #Opéractionnelle garantissent des formations MyConnecting vraiment efficaces comme le prouve notre taux de satisfaction de 98,3%

Actualités de la formation

Ce site utilise des cookies, les nôtre et ceux de tiers, pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l'audience et vous montrer des publicités personnalisées. En utilisant MyConnecting, vous acceptez notre utilisation de cette technologie. Pour en savoir plus sur les cookies et sur la façon de les gérer, consultez notre Politique en matière de cookies.