J’ai testé pour vous : le e-workshop « Roleplay »

Pédagogie

Comme il est plus simple de parler de choses que l’on connaît, j’ai testé pour vous le e-workshop d’anglais « Roleplay », un atelier qui a eu lieu ce mercredi 2 mai. Voici ce que Marie, Gaby et moi en avons retiré.

Une formatrice compétente

Tout d’abord, je pense que la première chose à souligner est le professionnalisme de la formatrice. Malgré la distance, l’atelier en visio s’est aussi bien déroulé que si elle avait été physiquement présente. Elle était souriante, a su nous mettre tout de suite à l’aise (particulièrement Marie qui était très stressée…) et s’est présentée à nous très naturellement.

Un atelier complet

L’atelier s’est déroulé en plusieurs parties : nous avons commencé par briser la glace par des questions simples comme « Qu’est-ce que vous vouliez faire enfant ? » ou bien « Où iriez-vous si l’argent n’était pas un problème ? ». J’ai trouvé cette approche très intéressante, car les questions étaient simples et ne demandaient pas énormément de réflexion. Nous avons pu en apprendre davantage les uns sur les autres et l’ambiance était très détendue !

La formatrice a enchaîné avec l’essence-même de l’atelier : les jeux de rôles.

Des scénarios amusants et interactifs

Si vous n’avez jamais fait de théâtre mais que vous avez toujours rêvé d’essayer, cet atelier est vraiment l’idéal. A travers 4 scénarios et plusieurs possibilités différentes, la formatrice vous propose de jouer différents personnages. L’idée est d’échanger, de jouer des rôles qui parfois ne nous ressemblent pas, et d’utiliser du vocabulaire appartenant au champ lexical en question. La formatrice vous regarde, et vous donne ensuite ses conseils et remarques.

Autant vous dire qu’une fois que nous étions en confiance, mes collaboratrices et moi-même nous sommes totalement laissées prendre au jeu. Difficile parfois de garder son sérieux, mais avec un petit effort, cet exercice se révèle extrêmement efficace.

Les scénarios en question avaient pour sujet :

  • Un entretien pour un nouveau job dans la mode
    • Il s’agissait de passer un entretien dans une chaîne de prêt-à-porter ; à tour de rôle, nous étions candidat ou employeur. L’exercice était très intéressant car la formatrice nous a donné de véritables conseils sur la gestuelle en entretien. Des conseils que l’on pourra mettre en pratique par la suite !
  • Un rendez-vous galant entre une personne très autoritaire, extravertie et une personne timide et introvertie
    • L’idée était de mettre en scène une situation gênante pour essayer d’en sortir avec diplomatie. Comment feriez-vous si vous étiez à un premier rendez-vous avec une personne absolument exécrable ? et bien c’est l’exercice qui a été proposé lors de l’atelier et c’était très amusant à jouer !
  • Des personnes coincées dans un ascenseur
    • Imaginez deux personnes claustrophobes, un patron agaçant, un couple en plein divorce… tous coincés dans un ascenseur ! Étant donné que les raisons de cet incident variaient entre la simple panne de courant et l’invasion extra-terrestre, chaque scénario était différent.
  • Un débat entre deux parents à table au sujet de leur fils voulant devenir végétarien
    • Ici, deux parents et leur enfant sont à table, et au moment de servir le poulet, l’enfant se met à crier qu’on ne respecte pas son souhait de devenir végétarien… que feriez-vous ? ici l’idée est d’apprendre à argumenter en anglais et de trouver des contre-arguments pour défendre son opinion.

Quatre scénarios, plusieurs possibilités pour chaque et beaucoup, beaucoup de rire ! Je suis ressortie de cet atelier le sourire aux lèvres, en ayant appris du vocabulaire et en sachant quels étaient mes points forts à mettre en avant, ainsi que les points faibles sur lesquels je devais travailler. Bref, que du positif.

EBOOK : ASTUCES POUR PROGRESSER EN ANGLAIS

>>Et vous, que diriez-vous d’essayer cet atelier ?

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page