Glossophobie : Surmontez la peur de parler en public !

Soft skills

Boule au ventre, sueurs froides, nausées, tremblements, cœur qui bat à toute allure… Vous rencontrez ces symptômes de stress bien souvent à l’approche de la prise de parole en public ? Cette peur de s’exprimer en public a un nom : la glossophobie. En effet, ce n’est pas si facile de supporter le regard des autres braqué sur vous alors que vous devez exprimer avec aisance vos idées ou un projet. Même Jacques Brel était connu pour être malade avant d’entrer en scène. Contrôler le stress de la prise de parole en public et faire de son trac un allié est à la portée de tous. Découvrez comment vaincre la peur de parler en public et comment parler en public sans stress.

Quelles sont les causes de la peur de parler en public ?

Comme pour les autres troubles anxieux, les causes de la peur de parler en public sont légion. Dans certains cas on retrouve des événements traumatisants dans les antécédents, dans la vie familiale ou scolaire. Voici les principales causes de stress liées à la prise de parole en public.

Comment parler en public sans stress
Les causes de la peur de parler en public

Comment vaincre la peur de parler en public ?

La prise de parole en public est une des activités les plus redoutées, car elle peut vous laisser vulnérable face aux réactions parfois imprévisibles du public. Heureusement, il existe différentes méthodes pour gérer ce stress. Découvrez comment parler en public sans stress.

​​​​​​​

1. Faites du théâtre ou du yoga

Alliez l’utile à l’agréable en gérant votre stress par le biais d’activités extra-professionnelles. En effet, le théâtre est un antidote à la timidité et le yoga, au stress car il a des effets apaisants.

Pour le yoga, la posture de l’arbre est recommandée. Elle consiste à s’ancrer dans le sol, permettant de se sentir stable sur ses appuis, en confiance dans son environnement immédiat. Avant votre prise de parole en public, faites appel à cette posture. Vous vous sentirez ainsi plus solide, plus sûr de vous.

Pensez également à appuyer vos mains sur votre pupitre ou sur la table devant vous pour vous inscrire dans la réalité du moment. Vous n’aurez plus les bras croisés et les mains qui se tordent nerveusement.

2. Reposez-vous et mangez bien

Comment parler en public sans stress passe aussi par une bonne nuit de sommeil ainsi qu’une bonne alimentation. Couchez-vous de bonne heure, levez-vous tôt pour répéter calmement votre présentation. Il est de surcroît crucial que vous mangiez suffisamment pour ne pas avoir de creux pendant votre prise de parole en public.

GRATUIT : GUIDE ULTIME SUR LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC



3. Préparez-vous

Si la première peur de parler en public est liée au public lui-même, la seconde est celle de l’inconnu. Vérifiez que votre diaporama soit bien comme il faut, que vos adaptateurs (HDMI, VGA) soient branchés. Filmez-vous et chronométrez-vous lorsque vous vous entraînez avant votre présentation. Cela vous aidera à élimer les tics de langage qui peuvent être de réels freins à la prise de parole en public.

4. Respirez pour vaincre la peur de parler en public

Avant de parler, il est important d’inspirer. Cela permet de dire les choses avec davantage de souffle et de conviction. On parle de respiration abdominale, qui permet déjà d’atténuer l’angoisse. Concentrez-vous durant deux minutes sur votre respiration en essayant de la rendre lente et essayez de respirer « avec le ventre » afin de fluidifier les mouvements du diaphragme.

Le diaphragme se bloque trop souvent sous l’effet du stress ou des tensions quotidiennes. Inspirez lentement, pas trop profondément, puis prenez bien conscience de l’expiration, en soufflant lentement par le nez ou par la bouche peu ouverte. À chaque expiration, percevez le relâchement des muscles du corps qui l’accompagne. Positionnez une main sur votre ventre pour bien sentir les mouvements de l’abdomen, et les amplifier si besoin.

Aussi, pensez à faire des pauses lors de votre élocution. Elles vous laisseront le temps de respirer et donneront plus de poids à votre argumentaire.

5. Ne surestimez pas les enjeux de la situation

La plupart des réactions de trac surviennent dans des situations qui ne sont pas gravement déterminantes, en dehors des concours ou entretien d’embauche pour lesquels vous êtes préparé. Gardez en tête que nul n’est parfait, que ce ne sera pas votre dernière chance et que tout se passera bien. Ne vous mettez pas la pression et pensez à ce que vous diriez à votre meilleur ami dans la même situation.

6. Utilisez des visuels

Les visuels sont bien souvent constitués d’une présentation PowerPoint, mais pas seulement. Cela peut être des objets que vous amenez avec vous sur scène, des dessins que vous faites sur un paperboard ou une tablette numérique, ou un jeu scénique particulièrement élaboré.

7. Choisissez dès le début quelles personnes vous allez regarder

Pendant la prise de parole en public, il est important de regarder les gens. Toutefois, ce n’est pas si facile de regarder chaque personne avec intensité. C’est la raison pour laquelle, nous vous conseillons de choisir et de regarder principalement quelques visages qui vous paraissent sympathiques, qui sont souriants et bienveillants. Mais essayez aussi de balayer régulièrement les autres personnes du public, afin que tout le monde se sente inclus.

8. Entourez-vous d’images positives

Visualisez un souvenir précis de réussite dans un exercice similaire antérieur, ou les encouragements ou compliments de votre entourage. Débarrassez-vous des images négatives qui peuvent vous frustrer et laissez entrer les images positives.

9. N’hésitez pas à dire quelques mots sur votre trac en début de prestation

Pour dédramatiser la peur de parler en public, vous pouvez faire part de votre stress au public, voire d’en rire. Ainsi, le public sera déjà au courant et personne ne vous en voudra d’être un peu stressé lors d’un exercice de ce type. Vous pouvez préparer des formules comme « Vous m’impressionnez beaucoup, je suis très ému de vous parler, n’y prêtez pas attention… ».

10. Éliminez les « euh »

La peur de prendre la parole en public, surtout lorsqu’il s’agit de la prise de parole en public en anglais, se traduit souvent par des « euh », des tics de langage. Et pour les corriger, on va utiliser le regard. Lorsque vous ne savez pas quoi dire, arrêtez simplement de parler et gardez à tout prix votre regard posé sur le public. Prenez le temps de laisser votre phrase suivante venir à votre esprit, puis recommencez à parler.

11. Ne lisez pas votre diaporama

D’autre part, si vous utilisez les slides, ne les chargez pas trop. Chaque slide doit présenter une idée que vous développerez à l’oral.

12. Imprégnez-vous de votre sujet

Parlez de sujets qui vous tiennent à cœur. C’est votre conviction et votre intérêt pour ce que vous dites qui éveillera l’attention de votre public. Vous pouvez également enrichir votre prise de parole en public avec des anecdotes personnelles en rapport avec votre sujet. Restez naturel !

13. Maîtrisez le langage non verbal

Le corps influence l’esprit. Nous avons tous besoin d’être à l’aise dans notre corps pour avoir une bonne posture. Pensez à maîtriser votre voix, votre souffle et votre regard avant toute prise de parole en public.

  • Voix

Pensez à avoir un bon timbre de voix. C’est important pour procurer charisme et assise auditive. Cela signifie que vous pouvez faire preuve de leadership, ce qui donne plus confiance à l’auditoire.

  • Regard

Le contact visuel avec son public est primordial. Fixez votre regard au-dessus des têtes de la dernière rangée, de façon à ce que chaque personne soit incluse dans votre champ de vision et se sente concernée.

  • Souffle

Pensez à faire des pauses pour respirer. Cela vous donnera plus de temps pour réfléchir et le public aura le temps d’assimiler les informations.

  • Posture générale

Maintenez une posture droite, tête droite, symétrique et reculez les épaules. Les pieds bien ancrés au sol.

  • Bras

Ne croisez pas les bras et ne mettez pas les mains dans vos poches ou derrière le dos. Gardez les mains le long du corps, paumes ouvertes, en avant.

14. Évitez l’autodénigrement à la fin de l’intervention

Nous avons souvent tendance à nous juger après une prise de parole en public. Et ce jugement qui est souvent négatif peut vous déstabiliser pour la fois suivante. Pour faire baisser le stress, gardez en mémoire après chaque prestation les éléments qui se sont bien passés.

15. Progressez avec un coach pour vaincre la peur de parler en public

Avoir conscience de son stress et de la peur de parler en public, c’est le meilleur moyen de prendre les devants pour le maîtriser. L’art oratoire, c’est comme le badminton : personne ne naît en sachant jouer, il est indispensable de prendre des cours et de s’entraîner pour le maîtriser.

Formation Prise de Parole en Public : Chez MyConnecting, nous proposons un accompagnement 100 % personnalisé avec un formateur expert et un coach dédié qui vous aideront à apprendre les différentes techniques d’art oratoire et à les appliquer. Quel que soit votre niveau actuel, vous ne pourrez que progresser. Faites passer votre message avec conviction et impact, captez l’attention du public, régulez votre stress, maîtrisez votre langage corporel…

GRATUIT : GUIDE ULTIME SUR LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC

>> Pour en savoir plus sur nos formations Soft skills, contactez-nous !

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page