Les Neurosciences revisitent la Formation Professionnelle

Pédagogie

Les neurosciences ont un potentiel immense dans le monde de l’éducation et de la formation professionnelle. En effet, Éric Gaspard, professeur de mathématiques, avait lancé le projet NeuroSup. Son objectif était que des écoles primaires, collèges, et lycées bénéficient de « cours de cerveau ». Ce dernier a expliqué aux élèves comment apprendre selon le concept de plasticité neuronale. NeuroSup a connu un franc succès, et plus de 7000 professeurs et 19000 élèves ont vu augmenter leurs performances d’apprentissage grâce à l’apport des neurosciences. NeuroSup est la preuve que les neurosciences peuvent révolutionner l’apprentissage. Par la suite, les neurosciences ont révolutionné le paysage de la formation professionnelle. Il est possible de tirer des neurosciences quelques principes afin d’engager les apprenants, augmenter leur capacité de mémorisation et les inciter à réinvestir ces acquis à leurs postes.

10 leviers pour booster la formation professionnelle avec les neurosciences

L’objectif d’une formation basée sur les neurosciences s’appuie sur l’optimisation de l’attention, la compréhension, la visualisation et la mémorisation. Grâce aux développements de ce type de recherche, de nouvelles techniques pour améliorer et transformer l’apprentissage se développent. Voici comment booster la formation professionnelle avec les neurosciences.

1. Capter l’attention

Les neurosciences prouvent que l’attention maximale ne dure que 15 minutes. Durant cette période, le taux de décharge cérébrale augmente de 51%, ce qui est très coûteux en énergie. Il est donc essentiel d’optimiser le modèle pédagogique des modules de formation en privilégiant un enchaînement de séquences de 15 minutes avec des alternances entre la théorie et la pratique. Plus le cerveau est stimulé et de manière différente, plus il se développe.

Neurosciences et formation à distance : Pour capter l’attention à distance, le formateur peut notamment :

  • Privilégier la gamification / ludification : quizz, jeux pour encourager la participation
  • Varier les supports de communication : vidéo, téléphone
  • Insérer des pauses de deux minutes, pendant lesquelles les apprenants peuvent reposer leur cerveau

2. Répéter

La mémoire est fragile, il est donc nécessaire de la réactiver plusieurs fois. En réactivant le cerveau grâce à la répétition, cela a pour effet de renforcer les connexions synaptiques, qui relient les neurones entre eux. Pour faciliter l’ancrage d’information, il faut également espacer les répétitions dans le temps.

LIVRE BLANC : TOUT SAVOIR SUR LES NEUROSCIENCES



3. Faire appel aux émotions

Bernadette LECERF THOMAS explique dans son ouvrage « Activer les talents avec les neurosciences » que les événements dont nous nous souvenons le plus sont ceux qui nous ont marqués émotionnellement. En suscitant les émotions grâce au storytelling, récits, visuels ou anecdotes, tous les sens de l’apprenant sont stimulés. Cela facilite ainsi l’apprentissage.

4. Susciter la motivation

La dopamine est un neurotransmetteur, une molécule biochimique qui permet la communication au sein du système nerveux. C’est une molécule qui influence le comportement et plus particulièrement la motivation.

De récentes études prouvent que la dopamine est à l’origine de l’apprentissage et favorise l’attention et la mémorisation. Ainsi, en invitant le plaisir et la motivation en formation, cela facilitera l’ancrage mémoriel. Il existe plusieurs outils tels que KahootWooclap et Mentimeter qui permettent une gamification d’une session de formation à travers des quizz participatifs et digitaux.

5. Varier les modes d’apprentissage

En variant les différents modes d’apprentissage et en privilégiant la « formation action », l’apprenant se forme sur la résolution de problèmes opérationnels et bien réels.

6. Stimuler les sens

Toute information est captée par nos sens, ensuite celle-ci est transportée en influx nerveux jusqu’à notre cerveau où elle est analysée. En stimulant les sens de l’apprenant, cela favorise l’apprentissage. Selon les scientifiques, cela s’explique par le fait que les expériences multisensorielles seraient plus complexes que les expériences unisensorielles. Ainsi la phase d’encodage est enrichie, et l’apprentissage plus pérenne.

Aujourd’hui, grâce à la réalité virtuelle, il est possible de combiner le visuel, l’auditif, et le kinesthésique pour un apprentissage plus efficace.

7. Se reposer

Pendant les périodes de repos, le cerveau consolide les informations acquises. De plus, le sommeil prépare le cerveau à apprendre, à assimiler de nouvelles informations. Chaque phase du sommeil a un rôle clé dans la mémorisation :

  • la consolidation de la mémoire déclarative (nos connaissances) se fait lors du sommeil léger et profond en début du cycle
  • la consolidation de la mémoire procédurale (nos compétences) se déroule lors du sommeil paradoxal en fin de cycle.

8. Relier l’information au contexte personnel

Avec une pédagogie qui met l’humain au cœur de l’apprentissage, la formation devient personnalisée. Il est donc très utile, d’un point de vue psychologique, de réactiver des connaissances antérieures pour aider les apprenants à organiser et retenir de nouvelles informations.

Ainsi, faire le lien avec les informations et les transposer dans le contexte personnel des apprenants. Par exemple, le formateur peut adapter ses illustrations ou anecdotes en fonction du contexte personnel ou professionnel des apprenants.

9. Corriger les erreurs

L’erreur est généralement liée aux traumatismes d’enfance surtout lorsqu’il s’agit des notes, des évaluations, des contrôles, des tests et des devoirs. Mais quelle invention a vu le jour sans passer par des erreurs ? Aucune bien entendu ! C’est l’erreur qui engendre la réussite à force de toujours essayer de s’améliorer. 

La mémoire peut nous tromper, il est donc important de tester nos connaissances. Donc, le formateur peut faire appel aux quizz, feedbacks ou jeux pour corriger les erreurs des apprenants et transmettre la bonne information.

10. Réduire les biais de perception

Il est important que le formateur soit un expert dans le sujet. Ses expériences et son expertise lui permettent de gagner la confiance des apprenants et les performances d’apprentissage s’amélioreront.

L’étude des cabinets ILDO, XOS, et SLTI a démontré le rôle déterminant de la perception que les apprenants ont de leur formateur sur leurs performances d’apprentissage. Les apprenants assimilent plus d’informations lorsque le formateur est présenté comme un expert d’un âge plus senior.

Les apports des neurosciences chez MyConnecting

Les apports des neurosciences à la formation professionnelle sont multiples. La transformation digitale met sans cesse à disposition de nouveaux outils mettant à profit des neurosciences, notamment la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle, la gamification etc.

Chez MyConnecting, nous tirons profit des neurosciences, notamment des neurosciences affectives pour optimiser chaque formation professionnelle en langues, bureautique, digital et soft skills (c’est aussi le cas pour notre Formation 100 % à Distance). Nous garantissons l’efficacité de toutes nos formations à travers nos diverses méthodologies telles que les classes virtuelles, les forums, le Macro et Micro-Learning, la plateforme d’autoformation, l’instant coaching, etc.

Nous sommes conscients qu’un apprenant a besoin d’évoluer dans un environnement bienveillant et agréable, c’est la raison pour laquelle nous sélectionnons des coachs et formateurs-experts dédiés qui répondront à toutes vos demandes et besoins. Vous vous sentirez en sécurité, valorisé et surtout motivé tout au long de votre parcours de formation. Alors qu’attendez-vous ? Faites-nous confiance et réussissez votre formation haut la main !

LIVRE BLANC : TOUT SAVOIR SUR LES NEUROSCIENCES

>> Pour découvrir nos formations personnalisées, contactez-nous !

L'auteur
Rana Ramjaun
Responsable des contenus web chez MyConnecting, je partage mon expertise autour de sujets en lien avec la formation professionnelle et le développement des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page